L'auteur
Abeille Jacques

Présentation

Photo © Pleine Page éditeur.

Né en 1942, orphelin en 1944, recueilli par un oncle haut fonctionnaire dont il suit les pérégrinations à travers la France jusqu’à l’été 1959. Découvre le surréalisme et intervient dans la revue « La Brèche ». Fréquente le peintre érotique Pierre Molinier. Membre du groupe surréaliste bordelais Parapluycha. Etudes supérieures de psychologie, philosophie et littérature ; devient professeur agrégé d’arts plastiques. Marié, père de trois enfants. Achève sa carrière dans un lycée de Bordeaux.

Bibliographie

Réédition :
- Les Jardins statuaires, Joël Losfield, octobre 2003.

- Celles qui viennent avec la nuit, L’Escampette, 2001.
- Louvanne, Deleatur, 1999.
- Divinité du rêve, L’Escampette, 1997.
- Les Carnets de l’explorateur perdu, Ombres, 1993.
- La Clef des ombres, Zulma, 1991.
- En mémoire morte, Zulma 1991.
- Les Lupercales forestières, Le Lézard, Verfeuil 1988.
- L’Homme nu, Deleatur, 1987.
- Le Veilleur du jour, Flammarion, 1986.
- Les Jardins statuaires, éd. Flammarion, 1982.


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

Aux éditions Cadex