L'auteur
Couliou Chantal

Présentation

Chantal Couliou est née le 12 mai 1961 à Vannes. Professeur des écoles à Brest, elle a publié à ce jour une trentaine de recueils de poésie.

Bibliographie

- Horizons horizons, SGDP, 1984
- Désordre, Maison Rhodanienne de poésie, 1988
- De l’algue à la pierre, Encres vives, 1997
- Le Chuchotement des jours ordinaires, L’Épi de seigles, 1997
- Mémoire de pierre, Encre vives, 1998
- Petite suite pour un été, Fer de chances, 1998
- Les Petites Blessures de la nuit, Cahiers Froissart, 1998
- Des chemins de silence, Blanc silex, 2000
- Il y a des jours, Fer de chances, 2001
- Point d’attache, illustrations Dany Lecuyer, Gros textes, 2003
- Saint Denis, fenêtres ouvertes, photographies Pierre Douzenel, PSD, 2003
- Lettres à Yvan, La Porte, 2003
- Jours de pluie, Club Zéro, 2003
- L’Avancée des jours, Éclats d’encre, 2004
- Carnet de petits bleus à l’âme, Les Carnets du dessert de lune, 2004
- Une petite pluie : nouvelles, Les Découvertes de la luciole, 2006
- À fleur de silence, SOC & FOC, 2007
- Au cœur du silence, La Porte, 2008
- Pour apprivoiser le vent, S’Éditions, 2008
- Ciel de traîne, Éditions Clarisse, 2008
- La Rumeur de l’hiver, Encres vives, 2008
- Le soleil est dans la lune, Corps puce, 2008
- Géographie de l’eau, Corps puce, coll. Le Poémier, 2009
- À cloche pied, Tertium éditions (jeunesse), 2009
- Une poignée de mots et un peu de vent, Les Carnets du dessert de lune, coll. Dessert, 2009
- Le Vieux Vélo de Jules, La Renarde rouge, 2010

Elle a aussi publié des nouvelles en revues et en anthologies.


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Aucun visage ne paraissait jamais aux wagons. Le train bleu n’avait pas de fenêtres.
La glace voilait tout. »
Pierre Cendors
Le Voyageur sans voyage

Aux éditions Cadex