L'auteur
Dannemark Francis

Présentation

Photographie © de Yves Fonck.

Francis Dannemark est né le 13 avril 1955, année de la Chèvre, à Macquenoise, sur la frontière franco-belge et sous le signe du Bélier.

Lors de ses études de philosophie & lettres à l’Université de Louvain, il anime une revue littéraire, « La Vigie des Minuits Polaires ». Tout en écrivant, il exerce diverses activités : professeur, garde de nuit, traducteur, critique de cinéma, adjoint du rédacteur en chef d’un journal de bandes dessinées, attaché culturel dans un cabinet ministériel, animateur d’ateliers d’écriture en Belgique et en France, écrivain en résidence (Université d’Artois), directeur d’un centre culturel à Bruxelles, directeur des associations Escales des lettres (qu’il fonde à Bruxelles et à Arras en 1999). Il est actuellement éditeur, conseiller littéraire indépendant, et responsable du programme d’Escales des lettres à Bruxelles.

En 1998, il a créé la collection « Escales du Nord » qu’il dirige en collaboration avec Jean-Yves Reuzeau, Hélène Hiessler et Bénédicte Pérot aux éditions Le Castor Astral (Paris/Bordeaux).

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter son site officiel : http://www.francisdannemark.be/

Bibliographie

Romans et textes courts :

- Le Voyage à plus d’un titre, Robert Laffont, 1981
- La Nuit est la dernière image, Robert Laffont, 1982
- Mémoires d’un ange maladroit, Robert Laffont, 1984
- L’Hiver ailleurs (suivi de) Sans nouvelles du paradis, textes courts, Robert Laffont, 1988
- Choses qu’on dit la nuit entre deux villes, Robert Laffont, 1991
- Les Agrandissements du ciel en bleu, Robert Laffont, 1992
- La Longue promenade avec un cheval mort, Robert Laffont, 1993
- Zone de perturbations, roman érotique, écrit en collaboration avec Etienne Reunis, Zulma, 1994
- La Grève des archéologues, Le Castor Astral, 1998
- Qu’il pleuve, Le Castor Astral, 1998
- Mémoires d’un ange maladroit, édition revue, Le Castor Astral, 1999


9 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ma culture se nourrit du livre de ta chair, et j’ai lu beaucoup dans le fond de tes gorges, dans ton dedans d’amour, descendant de délice en délice au délire des délires… »
Marcel Moreau
Insensément ton corps

Khodja FrédéricAquindo SergioBeeckman LéoLeblanc CatherineBrémond JacquesCendors PierreLeick JoëlSmith ValérieLemerle CorinnePruvost BernardMoreno SalvadorDib AihamMorin EvelyneClauzel JacquesSenges PierreVermeille PatriceHauc Jean-ClaudeRoche MauriceKijno LadislasBaude FrançoisDècle ChristineKerger BernardMérillon GeorgesRitman SergeNoiret GérardGuichard ChristianClaudé AnnickJaboulay HenriViallat ClaudeAlloy Marie
Casanova et la belle Montpelliéraine Labyrinthe Ciel inversé 1 Les Mots d’Alice Tectonique des femmes Maintenant la nuit La Poignée de porte Chants de la tombée des jours Le Bec de la plume L’Ourlet du ciel Ciel inversé 2 Billet pour le Pays doré Rire parmi les hirondelles L’Enfance est mon pays natal La hulotte n’a pas de culotte La poésie est facile Le Bel aujourd’hui Banlieue nord L’Enceinte Fragments du solstice Le Faraud séant La Liesse populaire en France L’Impossible Manque Fragments d’une ville fantôme La Langue au chat Non lieu provisoire L’Or de l’air L’Incomparable promenade Les Explorateurs L’Ordinaire, la métaphysique