L'auteur
Dannemark Francis

Présentation

Photographie © de Yves Fonck.

Francis Dannemark est né le 13 avril 1955, année de la Chèvre, à Macquenoise, sur la frontière franco-belge et sous le signe du Bélier.

Lors de ses études de philosophie & lettres à l’Université de Louvain, il anime une revue littéraire, « La Vigie des Minuits Polaires ». Tout en écrivant, il exerce diverses activités : professeur, garde de nuit, traducteur, critique de cinéma, adjoint du rédacteur en chef d’un journal de bandes dessinées, attaché culturel dans un cabinet ministériel, animateur d’ateliers d’écriture en Belgique et en France, écrivain en résidence (Université d’Artois), directeur d’un centre culturel à Bruxelles, directeur des associations Escales des lettres (qu’il fonde à Bruxelles et à Arras en 1999). Il est actuellement éditeur, conseiller littéraire indépendant, et responsable du programme d’Escales des lettres à Bruxelles.

En 1998, il a créé la collection « Escales du Nord » qu’il dirige en collaboration avec Jean-Yves Reuzeau, Hélène Hiessler et Bénédicte Pérot aux éditions Le Castor Astral (Paris/Bordeaux).

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter son site officiel : http://www.francisdannemark.be/

Bibliographie

Romans et textes courts :

- Le Voyage à plus d’un titre, Robert Laffont, 1981
- La Nuit est la dernière image, Robert Laffont, 1982
- Mémoires d’un ange maladroit, Robert Laffont, 1984
- L’Hiver ailleurs (suivi de) Sans nouvelles du paradis, textes courts, Robert Laffont, 1988
- Choses qu’on dit la nuit entre deux villes, Robert Laffont, 1991
- Les Agrandissements du ciel en bleu, Robert Laffont, 1992
- La Longue promenade avec un cheval mort, Robert Laffont, 1993
- Zone de perturbations, roman érotique, écrit en collaboration avec Etienne Reunis, Zulma, 1994
- La Grève des archéologues, Le Castor Astral, 1998
- Qu’il pleuve, Le Castor Astral, 1998
- Mémoires d’un ange maladroit, édition revue, Le Castor Astral, 1999


9 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Mais laisser la pensée ouverte, n’est-ce pas toujours préférer le désarroi ? »
Christian Prigent
Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas

Brémond JacquesSmith ValérieRothschild AnneHugo MarieBadaire Jean-GillesFéret FrançoisGrenouilleau SophieGuichard ChristianGuillou YvonViannay MoniqueCrespin MichelTardif Jean-ClaudeMerlet AnahMoreau Jean-DavidTréma StéphanieClod’AriaDannemark FrancisPeuchmaurd PierreSimon HervéNadaus RolandCrozals (de) Jean-MarieKoch ErikLeblanc CatherineBonnet GeorgesDegois MarcJimenez AlfonsoLe Bayon GeorgesPignon-Ernest ErnestWarnant GeorgeChopin Florent
Dans le vent du chemin Avec des ailes Chambre de feuilles Le Taureau, la rose, un poème Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Petit traité d’éducation lubrique Un oursin Des sourires et des pommes Les Visages et les voix On disait Rimbaud, la tentation du soleil Maintenant la nuit Les Eaux noires Mon chat son chien et le cochon du voisin Les Madones du trottoir L’Ombre nue La Guerre entre les arbres La Poignée de porte L’Insu La Momie de Roland Barthes Mange-Matin Le Vent du dehors La Couleur tensive Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Le Sens du toucher Ils L’Œuvre au Nord Chair de Sienne Le Chant du destin Quatre écoutes du tonnerre