L'auteur
Dobzynski Charles

Présentation

Photo : © Michel Durigneux

Né en 1929 à Varsovie d’où ses parents émigrent à Paris en 1930. Études interrompues par la guerre et la clandestinité. Il a vingt ans lorsque Paul Éluard présente ses premiers poèmes dans « Les Lettres françaises ». Certains de ses textes seront préfacés par Elsa Triolet (Notre amour est pour demain, 1951) et Aragon (Une tempête d’espoir, 1952). Il devient en 1954 chroniqueur cinéma (sous le pseudonyme de Michel Capdenac) aux « Lettres françaises ». En 1972 il est secrétaire, puis rédacteur en chef de la revue « Europe », au comité de laquelle il appartient toujours, continuant d’y publier sa chronique sur la poésie. En 1986 il reçoit le Grand Prix de la science-fiction française pour son recueil de nouvelles, « Le Commerce des mondes », et en 1992 le Prix Max Jacob pour son recueil de poèmes « La Vie est un orchestre ». Il a collaboré à diverses publications (« Corps écrit », « Action poétique »), et participe actuellement à la rédaction du journal mensuel « Aujourd’hui poème ». Il est membre de l’Académie Mallarmé et du jury du Prix Apollinaire. Le ministère de la Culture lui a attribué la distinction de Chevalier des Arts & Lettres. La revue « Autre Sud » lui a consacré en 2002 un dossier ouvert par un texte de Robert Sabatier. En 2004 le festival poétique de Curtea de Arges en Roumanie lui a décerné son Grand Prix international de poésie.

Charles Dobzynski reçoit le Grand Prix SGDL de Poésie pour l’ensemble de son œuvre en 2012.

Bibliographie

Charles Dobzynski a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, dont :

- Corps à réinventer, La Différence, 2005
- Le Réel d’à côté, L’Amourier, 2005
- L’Escalier des questions, L’Amourier, 2002
- Géode, éd. Phi, 1998
- Table des Éléments, Belfond, 1998
- Délogiques, Belfond, 1998
- Couleur mémoire, Nykta, 1997
- Fable Chine, Rougerie, 1996
- Que jeunesse se passe, Scandéditions, 1993
- Alphabase, Rougerie, 1992
- La Vie est un orchestre, Belfond, 1991
- Taromancie, Messidor, 1977
- Arbre d’identité, Rougerie, 1976
- Un cantique pour Messada, Europe/poésie, 1976
- Capital terrestre, Les Editeurs Français Réunis, 1975
- Anthologie de la poésie yiddish : le miroir d’un peuple, Gallimard, 1971 (éd. revue et augmentée Seuil, Paris, 1987 ; éd. revue et augmentée NRF Gallimard, Paris, 2000)
- L’Opéra de l’espace, Gallimard, 1963
- D’une voix commune, Seghers, 1962
- Au clair de l’amour, Seghers, 1955


4 Ouvrages aux éditions Cadex

  • Lavoir de toutes les couleurs
    Charles Dobzynski
    1995
    12,50 €
  • Le Bel aujourd’hui
    Collectif
    1997
    21,00 €
  • Les Choses n’en font qu’à leur tête
    Charles Dobzynski
    1998
    13,00 €
  • Pleine lucarne
    Collectif
    1998
    21,50 €

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

Bourg LionelGuilbaud LuceRouzeau ValérieLewigue Clod’AriaDamestoy MarinaHarpman JacquelineSmith ValérieSacré JamesDib AihamMartinez BarbaraVimard JacquesPeuchmaurd PierreBobillot Jean-PierreLaupin PatrickJégou Alain Rothschild AnneTréma StéphanieLiskaFéron JeanTardif Jean-ClaudeBollOjog ElenaGuilbaud LuceGabriel PierreDelaroyère ThierryMingarelli HubertGuillou YvonHayel KéligVermeille Patrice
Petits bonheurs Les Mots d’Alice Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte L’Homme traversé Presque le bonheur Billet pour le Pays doré Le Taureau, la rose, un poème Poèmes et lettres d’amour Le Chant du destin Circé ou Une agonie d’insecte La Halte belge Toboggans des maisons Le Sens du toucher Mobilis in mobilier Des rêves au fond des fleurs L’Existence poétique Lavoir de toutes les couleurs Un habitué des courants d’air L’Enfance est mon pays natal Premières poésies (1950-1955) Des sourires et des pommes Variations sur des carnets Matière du temps 1 Le Faraud séant Solaire Le Congrès d’automne Insensément ton corps Fragments du solstice Tu me libellules Rien qu’une ombre inventée