L'auteur
Dobzynski Charles

Présentation

Photo : © Michel Durigneux

Né en 1929 à Varsovie d’où ses parents émigrent à Paris en 1930. Études interrompues par la guerre et la clandestinité. Il a vingt ans lorsque Paul Éluard présente ses premiers poèmes dans « Les Lettres françaises ». Certains de ses textes seront préfacés par Elsa Triolet (Notre amour est pour demain, 1951) et Aragon (Une tempête d’espoir, 1952). Il devient en 1954 chroniqueur cinéma (sous le pseudonyme de Michel Capdenac) aux « Lettres françaises ». En 1972 il est secrétaire, puis rédacteur en chef de la revue « Europe », au comité de laquelle il appartient toujours, continuant d’y publier sa chronique sur la poésie. En 1986 il reçoit le Grand Prix de la science-fiction française pour son recueil de nouvelles, « Le Commerce des mondes », et en 1992 le Prix Max Jacob pour son recueil de poèmes « La Vie est un orchestre ». Il a collaboré à diverses publications (« Corps écrit », « Action poétique »), et participe actuellement à la rédaction du journal mensuel « Aujourd’hui poème ». Il est membre de l’Académie Mallarmé et du jury du Prix Apollinaire. Le ministère de la Culture lui a attribué la distinction de Chevalier des Arts & Lettres. La revue « Autre Sud » lui a consacré en 2002 un dossier ouvert par un texte de Robert Sabatier. En 2004 le festival poétique de Curtea de Arges en Roumanie lui a décerné son Grand Prix international de poésie.

Charles Dobzynski reçoit le Grand Prix SGDL de Poésie pour l’ensemble de son œuvre en 2012.

Bibliographie

Charles Dobzynski a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, dont :

- Corps à réinventer, La Différence, 2005
- Le Réel d’à côté, L’Amourier, 2005
- L’Escalier des questions, L’Amourier, 2002
- Géode, éd. Phi, 1998
- Table des Éléments, Belfond, 1998
- Délogiques, Belfond, 1998
- Couleur mémoire, Nykta, 1997
- Fable Chine, Rougerie, 1996
- Que jeunesse se passe, Scandéditions, 1993
- Alphabase, Rougerie, 1992
- La Vie est un orchestre, Belfond, 1991
- Taromancie, Messidor, 1977
- Arbre d’identité, Rougerie, 1976
- Un cantique pour Messada, Europe/poésie, 1976
- Capital terrestre, Les Editeurs Français Réunis, 1975
- Anthologie de la poésie yiddish : le miroir d’un peuple, Gallimard, 1971 (éd. revue et augmentée Seuil, Paris, 1987 ; éd. revue et augmentée NRF Gallimard, Paris, 2000)
- L’Opéra de l’espace, Gallimard, 1963
- D’une voix commune, Seghers, 1962
- Au clair de l’amour, Seghers, 1955


4 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

Benoît GuyTréma StéphanieSmith ValériePruvost BernardHarpman JacquelineMarchal PhilippeBrottet DaphnéVimard JacquesAquindo SergioRothschild AnneBourg LionelMaccheroni HenriClod’AriaBiga DanielDupuy-Dunier ChantalDierick LaurentBaude FrançoisPeuchmaurd PierreBarbéris FlorenceHugo MarieEmmanuel FrançoisLemerle CorinneAlloy MariePelaez Jean-PierreSacré JamesMagnus TeddyPirotte Jean-ClaudeBonnet GeorgesHàn FrançoiseSimon Hervé
Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Un éditeur... Voilà ! La Source Pleine lucarne Pour apprendre la paix à nos enfants Erratiques Ouverture du cri Avec des ailes Animalimages Matière du temps 2 La Couleur tensive Le Barillet : variations dramatiques T2 Résidences secondaires Arènes 42 Autobiographie d’un autre L’Impossible Manque Sillages gLoire(s) Casanova et la belle Montpelliéraine La Momie de Roland Barthes L’Italien Triptike Vladivostok, aller simple Ils Ciel inversé 2 Le Faraud séant La Close La hulotte n’a pas de culotte Le Vent du dehors