L'auteur
Dubost Louis

Présentation

Louis Dubost, né en 1945 dans le Brionnais (Saône-et-Loire), vit en Vendée. Retraité de l’enseignement, il vient de se mettre en retrait de l’édition (Le Dé bleu) pour passer plus de temps à contempler le temps qui passe sur ses travaux d’écriture (un peu), de jardinage (bio) et les rires de ses (bientôt sept) petits-enfants.

Cliquez ici pour voir l’émission « Portrait d’artiste » (interview de Louis Dubost) de TV VENDÉE du 13 septembre 2011.

Bibliographie

(Sélection)

— Quelconqueries (pseudonyme : Jean Cosme), Prix Bourgogne et Grand Prix du Centre de la S.P.A.F. en 1966
— La Vie voilà, éditions L.-O. Four, 1981 & 1983 (Prix Antonin Artaud 1982)
— Échéances, éd. Le Pavé, 1983
— Derrière les mots, éd. Le Pavé, 1984
— Entre les mots, éd. La Limace bleue, 1984
— L’Ile d’Elle, éd. Tarabuste, 1989 & 1991
— Langue sèche, éd. Tarabuste, 1994
- Fine pluie mouche l’escargot, éd. Le Dé bleu, 1996
— L’escargot est sérieux avec l’objet de ses rêves, éd. L’impertinente, 1997
— La Vie voilà suivi de La Pipe, éd. La Bartavelle-Poche, 2000
— L’Évidence qui passe, éd. Le Castor Astral, 2000 (Prix Antonio Viccaro - Les Trois Canettes 2002 / Marché de la Poésie de Paris)
— Lettre d’un éditeur de poésie à un poète en quête d’éditeur, éd. Deleatur, 2001, et éd. Ginkgo, 2006
- Tu me libellules, éd. Le Dé bleu, 2007
- On a mis Papy dans le coffre de la voiture, éd. Le bruit des autres, 2009
- La Demoiselle aux lumas, Geste éditions, 2010
- Diogène au potager, éd. Les Carnets du dessert de lune, 2011


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

Aux éditions Cadex