L'auteur
Fabre Dominique

Présentation

Né en 1960 à Paris. À trois ans, sa mère l’envoie avec sa soeur dans une famille d’accueil de Haute-Savoie, près d’Annecy. À 12 ans, il retourne à Asnières, pour habiter avec sa mère et sa soeur une H.L.M. L’enfant est aussitôt mis à l’internat, un régime qu’il ne quittera plus jusqu’à la terminale. À 17 ans, il fait un premier voyage aux États-Unis où se trouve sa soeur. Après le bac, il fait deux années de khâgne, poursuit à Nanterre où il s’inscrit en Lettres mais bifurque aussitôt vers la philosophie. Il passe sa maîtrise de philosophie en travaillant sur Heidegger. L’étudiant commence à envoyer des manuscrits aux éditeurs : cela durera plusieurs années, pendant lesquelles il cherchera du travail et fera de nombreux petits boulots. À 23 ans, il part à la Nouvelle-Orléans où il restera un an, cumulant là aussi de courtes périodes de travail. Revenu en France, il travaille dans le tourisme et sur des chantiers d’appartements. C’est lors d’un de ces travaux qu’il rencontre sa femme, qui lui donnera deux fils. À cette époque, il trouve un poste de correcteur en imprimerie, puis en presse, pour le « Journal du textile ». Quand il travaille le dimanche, il prend l’habitude d’aller manger dans une cafétéria où beaucoup d’hommes seuls déjeunent… C’est là qu’il trouvera le modèle de son Pierre Lômeur, ce chômeur longue durée qui se raconte dans « Un jour moi aussi, j’irai loin » qui est refusé par beaucoup d’éditeurs. Maurice Nadeau est le premier toutefois à remarquer ce nouvel écrivain, et le roman paraît en novembre 1995. Son enfance, l’absence du père, la famille d’accueil et la banlieue ont très largement inspiré les livres qui suivront.
Dominique Fabre enseigne l’anglais.

Bibliographie

- Moi aussi un jour, j’irai loin, Maurice Nadeau, 1995
- Ma vie d’Edgar, Le Serpent à plumes, 1998 et collection « motifs », 2002
- Celui qui n’est pas là, Le Serpent à plumes, 1999
- Fantômes, Le Serpent à plumes, 2001
- Mon quartier, Fayard, 2002
- Pour une femme de son âge, Fayard, 2004
- La Serveuse était nouvelle, Fayard, 2005
- Les Types comme moi, Fayard, 2007
- J’attends l’extinction des feux, Fayard, 2008
- Les Prochaines vacances, éd. du Chemin de fer, 2008
- J’aimerais revoir Callaghan, Fayard, 2010
- Il faudrait s’arracher le cœur, éd. de L’Olivier, 2012


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

Aux éditions Cadex