L'auteur
Féron Jean

Présentation

Né en 1935 dans la Creuse, carrière d’enseignant en région parisienne, puis ouverture, avec sa compagne Dominique, d’un atelier d’écriture et de reliure « Au pied de la lettre », d’abord au moulin de Clugnat (23), puis à Montpeyroux (63).
Poète discret, - à la fois malicieux et percutant -, il est l’auteur de Épouvantails (éditions de l’arbre),
mais aussi de Fenêtre, de Taupinières ou de Une plume de geai , livres rares fabriqués artisanalement par lui-même de A à Z au « moulin ».
Plus rares encore, les livres d’artiste comme Qui vivra verres aura, ou Qu’as-tu vu ? poèmes accompagnant des dessins d’André Lemonnier (librairie Nicaise, Paris), ou Chapitô, petit bijou circassien publié aux éditions La Regondie, à Limoges.
Parallèlement, nombre de ses haïkus sont parus dans diverses anthologies ainsi que dans la revue Gong, de l’Association Française de Haïku.
Ce qui me semble caractériser à la fois l’homme et le poète, c’est qu’il a toujours gardé intact ce qu’on appelle « l’esprit d’enfance »… Sa capacité d’émerveillement devant le monde est restée présente tout au long de sa vie et de son oeuvre. Son amour des taupes, palpable dans ses Taupinières, l’était aussi dans son jardin…
Parallèlement, Jean Féron, - avec sa compagne, Dominique -, est un artisan de l’édition : dans son atelier « Au pied de la lettre », il s’est ingénié à fabriquer lui-même des petits livres merveilleux, véritablement uniques. Savez-vous par exemple que chaque
exemplaire de Une plume de geai est orné d’une véritable plume de cet oiseau ?
Enfin, nous n’oublierons pas son humour, particulièrement sensible dans ses haïkus, et
garderons au coeur le souvenir du bon sourire de Jean.

- Jean-Claude Touzeil, dans Ploc ¡ La lettre du haïku n° 25

Jean Féron nous a quittés le 12 juin 2009.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Rien n’est plus discourtois que de voir un monsieur bander sans lui tendre, aussitôt, la main. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

Aux éditions Cadex