L'auteur
Godel Vahé

Présentation

Né en 1931 à Genève, Vahé Godel est le fils de Robert Godel, d’un linguiste suisse de renom, spécialiste de la langue arménienne, et de Méliné Papazian, arménienne née à Bursa (Turquie). Il a traduit plusieurs poètes arméniens et nombreux de ses textes ont eux-mêmes été traduits et publiés en arménien, russe, espagnol et roumain. Correspondant de la Maison Internationale de la Poésie (Bruxelles), il est également Membre de la Société des Gens de Lettres de France, Membre du Jury du Prix Max-Pol Fouchet ainsi que Membre d’Honneur de l’Union des Écrivains d’Arménie. Il réside actuellement à Genève.

« Passager clandestin sur des frontières de sables mouvants, Godel nous propose sa rythmique si particulière : ses mots sont des incantations, des foyers d’incandescence. »
- André Clavel (L’Évènement du Jeudi, 1987)

« Une »langue clandestine« dont on aurait forcé portes et fenêtres, et qui serait ouverte à tous les vents. »
- Dimitri Alexakis (Le Monde des Livres, 1993)

Bibliographie

Bibliographie sélective :

Aux Éditions À La Différence :
- Quelque chose quelqu’un, 1987
- Exclu inclus, 1988
- Vous, 1990
- Ov, 1992
- De plus belle, 1993
- Arthur Autre, 1994
- La poésie arménienne du Ve siècle à nos jours, nouvelle édition revue et augmentée, 2006
- Entre deux, à paraître en octobre 2007

Autres éditeurs :
- Signes particuliers, Éditions Grasset, 1969
- Coupes sombres, Éd. À La Baconnière, 1974
- Du même désert à la même nuit, Éd. Jacques Antoine, 1978
- Qui parle ? Que voyez-vous ? Éd. Zoé, 1982
- Faits et gestes, Éd. À La Baconnière, 1983
- Le Goût de la lecture, Éd. Le Dé Bleu, 1992
- Et pour finir, Éd. André Simoncini, 1997
- Nicolas Bouvier : « Faire un peu de musique avec cette vie unique », Éd. Metropolis, 1998
- Zones frontières, Éd. François Demoures, 1998
- Fragments d’une chronique (Genève-Paris-Arménie), Éd. Metropolis, 2001
- Le Charme des vestiges, Éd. Caractères, 2003


5 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

Brulet GillesCourtade FabiennePruvost BernardGuillou YvonViallat ClaudePruvost BernardJimenez AlfonsoNegri MarcCalleja AudreyPerret RodolpheElmekki KoraïchKoch ErikMaccheroni HenriPeuchmaurd PierreLaupin PatrickHayel KéligTouillier ColetteFabbri RobertMarchal PhilippeCouliou ChantalBobillot Jean-PierreAbeille JacquesDebarrah HamidDebove SarahLunal SergePeigny RéjaneRimlinger Nathalie-NoëlleMazoué PatriceGarcin, ChristianFaye Éric
L’Œil tourné Le Jour se lève encore Tu me libellules Le Vingt-deux octobre Carnets des solitudes Circé ou Une agonie d’insecte Villégiatures & Cie L’Enfant sur la branche Petites proses voyageuses Coquerets et coquerelles Le Soleil oiseleur La Close Non lieu provisoire La Mort de Woyzeck Toboggans des maisons Matière du temps 2 Où qu’on va après ? Rire parmi les hirondelles Crobards et mounièques Le Voyageur sans voyage Le Bruissement des mots L’Insu Opéré bouffe À la Dublineuse Ciel inversé 1 Petits bonheurs Des garous et des loups Banlieue nord Chants de la tombée des jours Le Perron