L'auteur
Lambersy Werner

Présentation

Photographie © Jean-Pol Stercq.

Né à Anvers, le 16 novembre 1941, vit à Paris depuis 1982.
Prix de poésie 2005 de l’Académie française et Prix France Wallonie-Bruxlles (Adelf paris 2005).

Voir : http://www.wernerlambersy.com

Bibliographie

Dernières parutions

- COIMBRA (ou l’antiphonaire d’Orphée), éditions Bernard Dumerchez
- L’AMOUR EST UN TRAPÉZISTE MANCHOT, éd. Alain Lucien Benoit, dessins : Marcel Katuchevski
- RUBIS SUR L’ONGLE, éd. Hermaphrodite
- VU DU TRAIN, Ficelle N° 65, Vincent Rougier
- MATIERE AMICALE, éd. TranSigmun, gravures Maritza Alliaud-Plessis
- LE PREMIER NÉ, éd. TranSigmun, gravures Maya Boisgallays
- LE ROI BERDAGOT, éd. Vincent Rougier, dessins de Michèle Crenne, farce en 7 tableaux, coauteur : Patricia Castex Menier
- ULURU, éd. La cour pavée, livre d’artistes concu et crée par Jacqueline Ricard + trad. en anglais de D. De Bruycker
- L’INVENTION DU PASSÉ, préface de Yves Namur, éd. Le Taillis-Pre
- CECI N’EST PAS UNE POÉSIE (Een Belgisch-Franstalige ANTOLOGIE belge francophone), éd. Atlas (Amsterdam-Anstwerpen) en coédition avec Benno Barnard et Paul Dirkx
- LE JARDIN DE DIDON, collection privée, livre d’artiste (terre cuite) Raäk Pillois
- LES GRATTE-PIEDS de Didier Serplet (C.F.C.)
- L’ÉROSION DU SILENCE (Maelström)
- LA TOILETTE DU MORT (Les Ennemis de Paterne Berrichon)


8 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Alors, nous les émerveillés, nous caressons celle à qui nous devons d’avoir vu en quelques secondes l’Amour prendre le visage de l’Insensé, et l’Insensé celui de l’Immortalité. »
Marcel Moreau
Tectonique des femmes

Rebaud DavidLouis-Combet ClaudeLemerle CorinneSigg IvanBorghesi GraziellaNadaus RolandPlamont Jean-YvesFarish CatherineClod’AriaDesmée MariaBrossard NicoleCendors PierreClaudé AnnickDegois MarcPeigny RéjaneVermeille PatriceBonnet GeorgesBrianti JacquesTouillier ColetteFriedrich DominiqueCosnay MarieTréma StéphanieMoreau MarcelBourg LionelDreyfus ArianeMaccheroni HenriSilvain PierreDeblé ColetteCrozals (de) Jean-MariePignon-Ernest Ernest
Faire des études pour être mendiant Animalimages Rien qu’une ombre inventée La Belle vitesse Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Maintenant la nuit L’Incomparable promenade Le Sentiment de la nature Les Eaux noires L’Errance, la dérive, la trace La Ville autour Insensément ton corps Journal de l’homme arrêté Billet pour le Pays doré Des garous et des loups C’est papa qui conduit le train L’Insu Triptike Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Le Vingt-deux octobre Chants de la tombée des jours C’est l’Eté Carnets du graphomane Couleur jardin Tiens bon la rampe Les Montagnes du soir À la Dublineuse Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Cheminement vers le rien