L'auteur
Lekeuche Philippe

Présentation

Photographié par le peintre Jean Dalemans.

Né à Tournai (Picardie belge), le 19 janvier 1954. Philippe Lekeuche commence à faire de la poésie dès l’âge de douze ans. Á 14 ans, il rencontre le poète belge Madeleine Gevers, amie intime de Michel de Ghelderode, qui lui enseigne durant dix ans la technique poétique.
En 1970, à l’âge de seize ans, il rencontre chez lui à Bruxelles Maurice Carême qui le convainc de garder son nom et de renoncer à son pseudonyme de l’époque.
En 1974, il entame des études de psychologie à l’Université, études qu’il poursuivra jusqu’au doctorat (1987), avant d’enseigner la psychologie clinique et la psychologie de la littérature à l’Université de Louvain, de 1994 à aujourd’hui.
C’est en 1987 qu’a lieu sa rencontre destinale avec Gérard Fabre, fondateur des Éditions Cadex, qui publie son premier livre : « Le Chant du destin ». En 1995, Philippe Lekeuche reçoit le Prix Triennal de Poésie de la Communauté française de Belgique. En 2008, André Velter consacre son émission « Poésie sur parole » du 6 avril, sur France Culture, aux deux ouvrages « Le Plus fou des hommes » et « Le Feu caché », et Thierry Génicot son émission « La pensée et les hommes » du 18 octobre, sur la Radio nationale belge, aux deux mêmes livres.

Bibliographie



- Si je vis, Les Éperonniers, Bruxelles, 1988 (Prix Pollak de l’Académie)
- Celui de rien, Les Éperonniers, Bruxelles, 1993 (Prix Triennal de Poésie, 1995)
- L’État rebelle, Les Éperonniers, 1998
- Cette maladie, au nom perdu, Éditions Jacques Brémond, 2005
- Le Plus fou des hommes, Éditions Le Taillis Pré, 2007
- Le Feu caché, Éditions des Vanneaux, collection L’abreuvoir, 2007


6 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Aussitôt qu’il arrivait je cachais son journal
et regardais les fleurs de la toile cirée
mourir sous les estafilades et les taches de
brûlé : la fin du monde est pour bientôt. »
Dominique Fabre
Avant les monstres

Isnard VivienApps EdwinGarralon ClaireEmmanuel FrançoisAzri SmailRousselot JeanWarnant GeorgeMerlet AnahVerheggen Jean-PierreRouzé StéphaneRoche MauriceHugo MarieDobzynski CharlesDamestoy MarinaMechtiltPrigent ChristianMoreau Jean-DavidVermeille PatriceRitman SergeDalemans JeanGrenouilleau SophieDelaroyère ThierryLaupin PatrickDíaz-Ronda LeónCosnay MarieBenhamou MauriceArthaud ChristianMahoux PaulSaint-Jean JacquelineDanjoux Bruno
Le Perron Fragments d’un meurtre Pleine lucarne Animalimages L’Enfance est mon pays natal Petit traité d’éducation lubrique Insensément ton corps Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Le Vent du dehors Cheminement vers le rien Rien qu’une ombre inventée Le Faraud séant L’Insu Les Chiens du vent La Nuit du libertin Presque le bonheur Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Tiens bon la rampe L’Ombre nue Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Toro Carnets du graphomane Si petits les oiseaux Zoophile contant fleurette Coquerets et coquerelles Stilb suivi de Iréniques La poésie est facile Dans les jardins mouillés L’Existence poétique Des sourires et des pommes