Le plasticien
Lunal Serge

Présentation

Peintre né le 2 juin 1946 à Montpellier, il a vécu et travaillé à Nîmes, avant de s’installer au Grau-du-Roi.
Sa peinture se fonde sur le geste ample et la matière richement colorée. L’impression d’une vie organique jaillit de la toile ou des installations, peintures à trois dimensions qu’il réalise.
Les peintures de Serge Lunal frappent par la gestualité dansée-lente du geste coloré qui emporte le passage des pigments dans une liquidité à la fois noyante et tendue d’arabesques rompues ou ponctuée de signes aléatoires. La surface peinte est animée par des effets de superpositions, d’hésitations, de dérapages rapides d’une forme colorée à une autre. Mais cette visibilité immédiate n’efface pas la suggestion, dans l’espace qui s’offre à nous, d’un “objet” comme retiré et pourtant affleurant sans cesse sous les champs de couleurs agitées par sa pression. (Christian Prigent)
Ses oeuvres sont consultables en permanence à la librairie du Carré d’Art, Musée d’Art contemporain, Nîmes.
Il nous a quitté en 2016.

4 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Rien n’est plus discourtois que de voir un monsieur bander sans lui tendre, aussitôt, la main. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

Monnereau MichelGarralon ClaireFabre DominiqueDalemans JeanDobzynski CharlesVimard JacquesFortemps VincentClod’AriaAlmerge JacquesPlamont Jean-YvesDreyfus ArianeRebaud DavidSalvayre LydieSivan JacquesDannemark FrancisBrémond JacquesSchmitt Mickaël MohamedThuillier MagaliRimlinger Nathalie-NoëlleCagnard DominiqueKahriman ÇagdasPelaez Jean-PierreKoch ErikGuilbert DeniseMillard FannyMérillon GeorgesHanrez PaulOuters Jean-LucJimenez AlfonsoBorghesi Graziella
Parfois L’Impatience L’Or de l’air Le Chant du destin On disait Ils Avec des ailes Fidèles félidés Petit traité d’éducation lubrique La Chambre bouleversée Capitaine des myrtilles Une clarté de passage Le Taureau, la rose, un poème L’Insu Fin’ Amor Le Barillet : variations dramatiques T2 Le Voyageur sans voyage Arènes 42 Des sourires et des pommes L’Ordinaire, la métaphysique La Toile de la foraine - Lyon : portrait Corps antérieur Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Une cigale dans la tête C’est l’Eté Valleuse Nuitamment Dits d’elle En avant l’enfanfare ! L’Italien