Le plasticien
Lunal Serge

Présentation

Peintre né le 2 juin 1946 à Montpellier, il a vécu et travaillé à Nîmes, avant de s’installer au Grau-du-Roi.
Sa peinture se fonde sur le geste ample et la matière richement colorée. L’impression d’une vie organique jaillit de la toile ou des installations, peintures à trois dimensions qu’il réalise.
Les peintures de Serge Lunal frappent par la gestualité dansée-lente du geste coloré qui emporte le passage des pigments dans une liquidité à la fois noyante et tendue d’arabesques rompues ou ponctuée de signes aléatoires. La surface peinte est animée par des effets de superpositions, d’hésitations, de dérapages rapides d’une forme colorée à une autre. Mais cette visibilité immédiate n’efface pas la suggestion, dans l’espace qui s’offre à nous, d’un “objet” comme retiré et pourtant affleurant sans cesse sous les champs de couleurs agitées par sa pression. (Christian Prigent)
Ses oeuvres sont consultables en permanence à la librairie du Carré d’Art, Musée d’Art contemporain, Nîmes.
Il nous a quitté en 2016.

4 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Jardin comme posé
dans ma mémoire j’ai neuf ans.
Le tilleul est rutilant le
silence éclabousse au milieu de l’été et
tant d’abeilles dans les branches.
Ce que je peux m’emmerder ! »
Dominique Fabre
Avant les monstres

Desmée MariaVernet JoëlMathé Jean-FrançoisRavanel FrançoisPruvost BernardPleynet MarcelinPirotte Jean-ClaudeEmmanuel FrançoisClauzel JacquesPersini JacquelineFampou FrançoisRimlinger Nathalie-NoëlleMaccheroni HenriBrulet GillesBiga DanielMoreau BernardGellé AlbaneMoulin JacquesChavent Jean-PaulChambon Jean-PierreLewigue Martinez BarbaraCendors PierrePruvost BernardPons RenéCrozals (de) Jean-MarieBernager OlivierSaint-Jean JacquelineDreyfus ArianeDutel Roland
Le Perron Circé ou Une agonie d’insecte En herbe Ciel inversé 1 Lavoir de toutes les couleurs Vladivostok, aller simple Un oursin Un rossignol sur le balcon La Belle vitesse Cheminement vers le rien Tu me libellules Stilb suivi de Iréniques La Nuit du libertin Profondeur du champ de vol Animalimages Parfois La hulotte n’a pas de culotte De purs désastres, édition aggravée Carnets des solitudes Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Erratiques Non lieu provisoire Fidèles félidés Rire parmi les hirondelles Quatre écoutes du tonnerre Musée de l’os et de l’eau Chants de la tombée des jours Chair de Sienne Friches Les Madones du trottoir