L'auteur
Morin Evelyne

Présentation

Photographie © Eliane Morin.

Née à Tulle. Vit en Essonne. Évelyne Morin est poète, professeur de lettres, comédienne à la Compagnie Théâtrale Les Trois Clous. Elle a également publié dans diverses revues et anthologies de poésie.

Site de l’auteur : http://evelynemorin-poesie.fr

Bibliographie

- Le Cri de l’aube, éditions PJ Oswald, 1975
- La Défaillance des jours, Caractères, 1976
- Miroirs, Caractères, 1978
- Le Jeu de moi, Caractères, 1985
- La Licorne du silence, Caractères, 1987
- Rencontre occulte à mort perdue, La Bartavelle, 1991
- Terre de mortes-lunes, Table Rase, 1992
- La Nuit d’Électre, La Bartavelle, 1996
- Ombres, désirs, éd. Jacques Brémond, 2000
- Dernier train avant le jour, Le Dé bleu, 2001
- N’arrêtez pas la terre ici, Polder Décharge n° 119, 2003
- Cela, fulguré, éditions Gros textes, 2007
- Un Retour plus loin, éditions Jacques Brémond, 2007
- Rouge à l’âme, éditions Potentille, 2007
- Matin de l’arbre levant (Préface de Brigitte Gyr), éditions Le Nouvel Athanor, 2014
- Le Bois des corbeaux (photographies d’Éliane Morin), éditions Gros textes, 2015

Présence dans les anthologies :

- Ce que disent les mots, de Pierre Maubé, éd. Éclats d’encre, 2004
- Polder Deuxième génération, Décharge / Gros Textes, 2005
- Anthologie – 7, Multiples N° 7, 2007
- Anthologie Seghers : L’année poétique 2008, présentée par Patrice Delbourg, Jean-Luc Maxence et Florence Trocmé ; avant-propos de Bruno Doucey
- Esprits poétiques 3. Dires d’elles, Hélices, 2010
- Nous, la multitude, anthologie poétique, éditions Le Temps des Cerises, 2011
- L’Athanor des poètes, anthologie 1991-2011, par Jean-Luc Maxence et Danny-Marc, Le Nouvel Athanor, 2011
- Ouvrir le XXIème siècle, 80 poètes québécois et français, Mœbius & Cahiers du sens, 2013
- Frumdrög að draumi, Ljóð franskra skáldkvenna, anthologie islandaise de poésie féminine française, Þhór Stefánsson, Oddur, 2016

Collaboration aux revues :

- L’Arbre à paroles, Arpa, Bacchanales, Les Cahiers du sens, Comme en poésie, Concerto pour marées et silence, revue, Décharge, Diérèse, Encres vagabondes, Encres vives, Friches, Imprévue (revue franco-américaine), Interventions à haute voix, Le Journal des poètes, La Lettre sous le bruit, La main millénaire, Lieux d’être, Linea, Liqueur 44, Multiples, Neige d’août, Phréatique, Poésie/première, Rétro-Viseur, Sarrazine, Soleil des loups, Souffles, Spered Gouez, La Traductière, Vagabondages, Verso, Voix d’encre.
Revue en ligne : Recours au poème.


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Alors, nous les émerveillés, nous caressons celle à qui nous devons d’avoir vu en quelques secondes l’Amour prendre le visage de l’Insensé, et l’Insensé celui de l’Immortalité. »
Marcel Moreau
Tectonique des femmes

Aux éditions Cadex