L'auteur
Pons René

Présentation

« Maurice Blanchot, dans l’écriture du désastre, écrit : »L’écrivain, sa biographie : il mourut, vécut et mourut", ce qui sous-entend que la seule vie de celui qui choisit l’écriture se trouve dans cette écriture et nulle part ailleurs.
J’ai toujours été réticent à publier des repères biographiques. D’abord, parce que ma vie a été plutôt plate et que je ne désire pas m’appesantir sur ma vie privée, refusant de prendre en otage ceux qui m’ont accompagné ou qui m’accompagnent.
Au fond, livres et biographie se confondent, mais le seul vrai visage est à chercher dans les livres. L’être de mot a fini par peser plus lourd que l’être de chair. Ou, si l’on préfère, l’être de mot a fini par phagocyter à tel point l’être de chair que les deux se sont confondus.
Toutefois, je peux préciser que je suis né en 1932, près de Montpellier où j’ai publié mes premiers textes, en 1961, dans « La Revue de la licorne ». Le reste est de l’ordre de l’anecdocte."

Bibliographie

Bibliographie sélective

- L’Après-midi, Gallimard, 1962
- La Baleine blanche, Gallimard, 1972
- Lônes (photos J. Salmon), Marval, 1992
- Borges en dialogue (Argentine), Editions de l’Aube, 1992
- L’Homme séparé, Actes Sud, 1995
- Fin des terres, éd. Jacques Brémond, 1997
- Lettres à des morts plus vivants que les vivants, Paroles d’Aube, 1999
- La Véritable mort de Don Juan, Le Bruit des autres, 2002
- Art poétique, Encre et Lumière, 2003
- La Ville, L’Amourier, 2004
- Montpellier Atlantide, Editions du Laquet, 2004
- A Bout de monde, Alain Benoît, 2005


8 Ouvrages aux éditions Cadex

  • Autobiographie d’un autre
    René Pons
    1996
    11,00 €
  • Carnets des solitudes
    René Pons
    2004
    17,00 €
  • Carnets du graphomane
    René Pons
    2000
    21,50 €
  • Cheminement vers le rien
    René Pons
    1997
    7,50 €
  • Fragments d’un désastre
    René Pons
    1994
    Ouvrage épuisé
  • La Mort de Woyzeck
    René Pons
    1990
    11,00 €
  • Le Bruissement des mots
    René Pons
    2002
    12,50 €
  • Pleine lucarne
    Collectif
    1998
    21,50 €

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Alors, nous les émerveillés, nous caressons celle à qui nous devons d’avoir vu en quelques secondes l’Amour prendre le visage de l’Insensé, et l’Insensé celui de l’Immortalité. »
Marcel Moreau
Tectonique des femmes

Gellé AlbaneSigg IvanMoulin JacquesJimenez AlfonsoThuillier MagaliMoreau MarcelMérillon GeorgesMérillon GeorgesBaude FrançoisGuichard ChristianChopin FlorentClaudé AnnickChavent Jean-PaulNoiret GérardGodel VahéLaporte RogerMartinez BarbaraLeclercq PascalFampou FrançoisGabriel PierreBernager OlivierSalvayre LydieCosnay MarieRoche MauricePerret RodolpheGrojnowski OlivierMazoué PatriceDupuy-Dunier ChantalPelaez Jean-PierreAlmerge Jacques
Casanova et la belle Montpelliéraine L’Italien Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Résidences secondaires Banlieue nord Toboggans des maisons Les Madones du trottoir Non lieu provisoire Zoophile contant fleurette L’Incomparable promenade Billet pour le Pays doré Stilb suivi de Iréniques L’Œil tourné L’Alimentation générale de Tombouctou Vladivostok, aller simple Le Pôle magnétique Circé ou Une agonie d’insecte L’Ordinaire, la métaphysique Course libre La Toile de la foraine - Lyon : portrait L’Indifférent La Halte belge La Belle vitesse L’Ourlet du ciel Maintenant la nuit Chroniques d’un promeneur assis Pour mon ours blanc Corps antérieur En avant l’enfanfare ! L’Evolution des paysages