L'auteur
Silvain Pierre

Présentation

Né au Maroc, de parents d’origine limousine. Enfance passée dans le bled, études secondaires à Casablanca, école des Beaux-Arts, puis études de droit à Rabat, à l’issue desquelles il entre dans l’administration des Finances où il fait carrière, parallèlement à ses activités littéraires. Quitte le Maroc après l’indépendance de ce pays, en poste à Sarrebrück, avant son affectation à Paris. Collaboration à la revue « Réalités secrètes », dirigée par René Rougerie et Marcel Béalu. Voyage en Chine, l’année précédant la Révolution culturelle. Aux États-Unis, rencontre Carson McCullers, à laquelle il dédie un de ses livres, « La Fenêtre ». Nombreux autres voyages, notamment au Japon, en URSS, au Proche-Orient, en Ouzbékistan, en Europe Centrale. A été membre du PEN-Club, membre fondateur de l’Association Noésis, pour le développement des cultures francophones et hispanophones. Sa production littéraire comprend une quinzaine de romans, une pièce de théâtre, des récits, des textes brefs et des nouvelles, des essais et de la poésie.

Bibliographie

Bibliographie sélective

- La Part de l’ombre, Plon, 1960
- Mélodrame, Gallimard, 1971 (théâtre)
- Le Grand théâtre, Mercure de France, 1973
- Une douleur d’amour, Fayard, 1983
- Le Regard du serpent, Mazarine, 1985
- L’Empire fortune, Manya, 1993
- Détours, Rougerie, 1994
- La Gloire éphémère de Joao Matos, Julliard, 1995
- Le Jardin des reours, Verdier, 2002
- Le Côté de Balbec, L’Escampette, 2005


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« oui
chacun
s’inquiétait
de
la
bonne
moralité
de
la
queue »
Raymond Federman
À la queue leu leu

Aux éditions Cadex