L'auteur
Spilmont Jean-Pierre

Présentation

Né en 1937, Jean-Pierre Spilmont vit en Savoie, « un pays » qu’il décrit avec passion dans des ouvrages documentaires et qu’il a mis en scène dans son roman « La Traversée des terres froides ».

Poète et romancier, il est également l’auteur de nombreuses œuvres dramatiques radiophoniques (sur France Culture et à la radio suisse romande), de pièces de théâtre et de quelques essais.

Lauréat de la Fondation de France, il a reçu le Prix du Livre d’Histoire de la Société des Gens de Lettres. Il a obtenu aussi une bourse du Ministère de la culture, de la Direction du Théâtre en 1994, et du Centre National du Livre en 1998. Il a résidé entre autres à La Chartreuse de Villeneuve les Avignon, à Florence, et dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

Jean-Pierre Spilmont a publié à ce jour une vingtaine d’ouvrages.

.

Bibliographie

POESIE

- Un Instant de sable, calligraphies de D. Lach, Terres d’écritures, 2002
- Dans le désert du sang, L’Envol, 1994
- Les Lamentations d’Asnatée, Le Verbe et l’empreinte, 1989
- Cicatrices du silence, Le Verbe et l’empreinte, 1985
- L’Autre Je, Fagne, 1975
- L’Orée, la déchirure, Rougerie, 1971
- Moraine absolue, Rougerie, 1970
- Lisières, Rougerie, 1969

ROMANS, ESSAIS

- « Cinéma muet », La Passe du vent, 2004
- « Jacques Balmat dit Mont Blanc », Albin Michel, prix du Livre d’Histoire de la SGDL , 1987, réédition en 2003 aux éditions Guérin
- « Chroniques de rêve », Comp’act, Photographies Lionel David, 2002
- « Soleils nomades », Flammarion, 1985, réédition 1998 et 2000 aux éditions la Passe du vent
- « Jours tranquilles à Vinsobres », chronique d’une résidence, La Passe du vent, 2000
- « La Traversée des terres froides », Paroles d’aube, livre lauréat Lettres Frontières, 1999
- « La Vallée des merveilles », Attinger, 1985

THEATRE

- « L’hiver nous descend lentement sur l’épaule », création au théâtre de Thiers, 2002 ; au théâtre de la Croix-Rousse, à Lyon, dans une mise en scène de Martine Van de Peene,2003 ; reprise à Mouscron, Belgique dans une mise en scène de François Vandorpe, 2004
- « Pinocchio e il filo del cuore », créé au théâtre Laudi à Florence, Cie Occupazione Farsesche, 1998
- « Beatrice et Francesco, oratorio », musique de Giovana Marini, création Montpellier théâtre le Chai du Terral, 1996
- « Les Lamentations d’Asnatée », texte pour une cantate, création à Lyon , chœurs et orchestre de l’IUFM, 1996
- « Il fallait inventer la mer », en résidence à la Chartreuse de Villeneuve les Avignon, créé au Festival d’Arrezzo, 1996


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

Aux éditions Cadex