L'auteur
Spilmont Jean-Pierre

Présentation

Né en 1937, Jean-Pierre Spilmont vit en Savoie, « un pays » qu’il décrit avec passion dans des ouvrages documentaires et qu’il a mis en scène dans son roman « La Traversée des terres froides ».

Poète et romancier, il est également l’auteur de nombreuses œuvres dramatiques radiophoniques (sur France Culture et à la radio suisse romande), de pièces de théâtre et de quelques essais.

Lauréat de la Fondation de France, il a reçu le Prix du Livre d’Histoire de la Société des Gens de Lettres. Il a obtenu aussi une bourse du Ministère de la culture, de la Direction du Théâtre en 1994, et du Centre National du Livre en 1998. Il a résidé entre autres à La Chartreuse de Villeneuve les Avignon, à Florence, et dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

Jean-Pierre Spilmont a publié à ce jour une vingtaine d’ouvrages.

.

Bibliographie

POESIE

- Un Instant de sable, calligraphies de D. Lach, Terres d’écritures, 2002
- Dans le désert du sang, L’Envol, 1994
- Les Lamentations d’Asnatée, Le Verbe et l’empreinte, 1989
- Cicatrices du silence, Le Verbe et l’empreinte, 1985
- L’Autre Je, Fagne, 1975
- L’Orée, la déchirure, Rougerie, 1971
- Moraine absolue, Rougerie, 1970
- Lisières, Rougerie, 1969

ROMANS, ESSAIS

- « Cinéma muet », La Passe du vent, 2004
- « Jacques Balmat dit Mont Blanc », Albin Michel, prix du Livre d’Histoire de la SGDL , 1987, réédition en 2003 aux éditions Guérin
- « Chroniques de rêve », Comp’act, Photographies Lionel David, 2002
- « Soleils nomades », Flammarion, 1985, réédition 1998 et 2000 aux éditions la Passe du vent
- « Jours tranquilles à Vinsobres », chronique d’une résidence, La Passe du vent, 2000
- « La Traversée des terres froides », Paroles d’aube, livre lauréat Lettres Frontières, 1999
- « La Vallée des merveilles », Attinger, 1985

THEATRE

- « L’hiver nous descend lentement sur l’épaule », création au théâtre de Thiers, 2002 ; au théâtre de la Croix-Rousse, à Lyon, dans une mise en scène de Martine Van de Peene,2003 ; reprise à Mouscron, Belgique dans une mise en scène de François Vandorpe, 2004
- « Pinocchio e il filo del cuore », créé au théâtre Laudi à Florence, Cie Occupazione Farsesche, 1998
- « Beatrice et Francesco, oratorio », musique de Giovana Marini, création Montpellier théâtre le Chai du Terral, 1996
- « Les Lamentations d’Asnatée », texte pour une cantate, création à Lyon , chœurs et orchestre de l’IUFM, 1996
- « Il fallait inventer la mer », en résidence à la Chartreuse de Villeneuve les Avignon, créé au Festival d’Arrezzo, 1996


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

Aux éditions Cadex