Catalogue

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

Vladivostok, aller simple Le Barillet : variations dramatiques T2 Rire parmi les hirondelles Friches Les Eaux noires L’Errance, la dérive, la trace L’Oiseau de nulle part Corps antérieur Nuitamment Entrée en matière L’Insu Circé ou Une agonie d’insecte Les Chiens du vent Non lieu provisoire Les Explorateurs Matière du temps 2 Tacatam Blues Poèmes et lettres d’amour La Close La Liesse populaire en France Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) La Couleur tensive Poèmes poids plume Une cigale dans la tête Monsieur l’évêque avec ou sans mitre L’Evolution des paysages La Traversée des grandes eaux À la Dublineuse La Toile de la foraine - Lyon : portrait Toro