Catalogue

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Aucun visage ne paraissait jamais aux wagons. Le train bleu n’avait pas de fenêtres.
La glace voilait tout. »
Pierre Cendors
Le Voyageur sans voyage

Presque le bonheur L’Incomparable promenade Journal de l’homme arrêté Arènes 42 Mi-ville mi-raisin Tiens bon la rampe Villégiatures & Cie Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Les Visages et les voix Le Chant du destin Matière du temps 1 C’est l’Eté Fragments d’une ville fantôme Dans le vent du chemin La Tombe d’un jeu d’enfant En avant l’enfanfare ! Un alibi de rêve Pleine lucarne Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Des rêves au fond des fleurs La Guerre entre les arbres L’Ombre nue Solaire Le Faraud séant Dans les jardins mouillés L’Homme traversé L’Errance, la dérive, la trace La Couleur tensive Nuitamment Triptike