Éditions

Après quelques mots de présentation, retrouvez l’actualité des Éditions Cadex

Présentation

La marge comme liberté

4 septembre 2015

Les éditions Cadex sont nées comme naissent les aventures improbables. Non sur un coup de tête — le désir avait eu le temps de mûrir — mais dans l’aveuglement que la nécessité impose. Gérard Fabre a exercé plusieurs métiers très éloignés de l’édition (il faillit même devenir footballeur professionnel) lorsqu’en 1985 il décide de répondre à l’appel que lance en lui la poésie. Le premier titre, Erratiques, de Jean-Claude Hauc paraît en janvier de l’année suivante. La poésie trouve rapidement des formes diverses et (...)

Actualités

Une phrase pour ma mère de...

15 juin 2006

La compagnie Labyrinthes présente “Une phrase pour ma mère”, lamento-bouffe avec Jean-Marc Bourg, au Théâtre des Halles à 22h30 (relâche les lundis). Nous avons vu le spectacle, à ne rater sous aucun prétexte ! Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d'apartés réflexifs et de digressions, s'enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère. Rencontre sous le cèdre avec Christian Prigent le mardi 18 juillet à 11h (lectures, discussion). Tarifs 8 / 12 €, réservations 04 90 85 52 57. Durée du spectacle : 1 h. Contact compagnie 04 67 60 88 93

Werner Lambersy aux Marcheurs...

14 juin 2006

Partant de ce que la poésie est la matrice première de toute expression artistique, l'association Cazulinha a créé en 2002 un festival biennal de poésie Marcheurs du Val, dans les vallées de la Sioule et de la Morge. Werner Lambersy est invité le 9 juillet à Montfermy, La Chartreuse Port Sainte Marie. Rens. 04 73 33 19 78. www.cazulinha.org ou cazulinha@wanadoo.fr

James Sacré au Marché de la...

10 juin 2006

En prélude poétique le 30 juin, lecture intinérante avec notre amie Albane Gellé, Jeanine Salesse, Isabelle Pinçon. Inauguration le samedi à 14h, lecture de James Sacré le dimanche à 19h. Entrée libre, Espace culturel-Centre poétique, 7 Grand'Cour. Rens. 02 41 78 79 14

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Nietzsche, comme une puissante tape dans le dos ou ce coup de poing sur la tête dont parle Kafka à propos des bons livres »
René Pons
Carnets des solitudes

La Mort est en feu Avec des ailes Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime L’Ordinaire, la métaphysique L’Absent Vladivostok, aller simple Petits bonheurs La Source Bavard au cheval mort et compagnie Ombres classées sans suite La Belle vitesse Des étoiles sur les genoux Faire des études pour être mendiant La Couleur tensive Circé ou Une agonie d’insecte Journal de l’homme arrêté C’est papa qui conduit le train L’Evolution des paysages Quatre écoutes du tonnerre Un habitué des courants d’air Une clarté de passage L’Oiseau de nulle part L’Œuvre au Nord Le Bel aujourd’hui La Guerre entre les arbres Un rossignol sur le balcon Dans le vent du chemin Matière du temps 2 Dans la présente abjection des mondes Le Bec de la plume