Éditions

Après quelques mots de présentation, retrouvez l’actualité des Éditions Cadex

Présentation

La marge comme liberté

4 septembre 2015

Les éditions Cadex sont nées comme naissent les aventures improbables. Non sur un coup de tête — le désir avait eu le temps de mûrir — mais dans l’aveuglement que la nécessité impose. Gérard Fabre a exercé plusieurs métiers très éloignés de l’édition (il faillit même devenir footballeur professionnel) lorsqu’en 1985 il décide de répondre à l’appel que lance en lui la poésie. Le premier titre, Erratiques, de Jean-Claude Hauc paraît en janvier de l’année suivante. La poésie trouve rapidement des formes diverses et (...)

Actualités

Didier Daeninckx au Festival...

10 juin 2006

Rencontre avec Didier Daeninckx au Festival organisé par l'association Les Ancres noires, du jeudi 29 juin au dimanche 2 juillet. Débats, dédicaces de 14h à 19h les samedi et dimanche. Et vous pouvez réserver un déjeuner moules-frites avec l'auteur !! Rens.webmaster@lesancresnoires.com ou http://www.lesancresnoires.com

Tout Cadex au Bleuet !

10 février 2006

La librairie Le Bleuet, à Banon (Alpes-de-Haute-Provence) propose l'intégralité du fonds Cadex à ses lecteurs. Cette incroyable librairie de 800 m2 au cœur de ce joli village de 820 habitants attire chaque jour de grands amateurs de lecture. Joël Gattefossé, véritable collectionneur, s'offre ainsi l'intégralité d'un fonds, comme il l'a déjà fait avec , entre autres, Cheyne, Actes Sud, la Pléiade, Bouquins Laffont, etc. Place Saint Just - 04 150 Banon. Tél. 04 92 73 25 85.

Deux nouvelles parutions chez...

10 février 2006

Cadex fête le printemps avec un peu d'avance... Eclosion le mois prochain de deux ouvrages : Tectonique des femmes, de Marcel Moreau et Jean-David Moreau, photographe ; Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t'aime, de James Sacré. Le premier paraît dans une nouvelle collection, Eloge de l'ombre, qui met à l'honneur les interventions plastiques.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

Carnets du jardin de la Madeleine La poésie est facile C’est des poèmes ? Le Sentiment de la nature Parfois Des étoiles sur les genoux Quatre écoutes du tonnerre Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas La Toile de la foraine - Lyon : portrait Chair de Sienne Les Mots d’Alice Presque le bonheur Ouverture du cri Le Chat Un alibi de rêve L’Evolution des paysages Les Visages et les voix Colomb, Cortez & Cie L’Existence poétique Des sourires et des pommes L’Indifférent Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime L’Errance, la dérive, la trace Ils La Mort est en feu Un habitué des courants d’air Le Jour se lève encore Fragments d’un meurtre L’Ombre nue Zoophile contant fleurette