Arènes 42
Jacques Moulin

publication 2001
7,50 € (7,11 € HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

L’auteur

Le plasticien

La Collection

L’Ombre nue Billet pour le Pays doré L’Œil tourné L’Impatience Ombres classées sans suite Lavoir de toutes les couleurs Insensément ton corps La Tombe d’un jeu d’enfant Nuitamment Autobiographie d’un autre De purs désastres, édition aggravée Le Soleil oiseleur La hulotte n’a pas de culotte Le Chant du destin La Langue au chat Des sourires et des pommes Fragments d’un meurtre C’est des poèmes ? Chambre de feuilles La Chambre bouleversée Un alibi de rêve Le Bel aujourd’hui Une cigale dans la tête Avant les monstres Petits bonheurs Les Visages et les voix La Toile de la foraine - Lyon : portrait Faire des études pour être mendiant Le Réel Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime