Arènes 42 Jacques Moulin

Publication 2001
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Si, dit Baptiste un doigt pointé vers le coteau, viennent de là-haut comme des petits morceaux de rires. »
Pierre Autin-Grenier
Un cri

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Friches Des garous et des loups Les Eaux noires Le Soleil oiseleur Dits d’elle Petits bonheurs Le Bruissement des mots Le Bel aujourd’hui Profondeur du champ de vol Ciel inversé 2 La Langue au chat Où qu’on va après ? Stabat Mater Matière du temps 2 Rimbaud, la tentation du soleil Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova La Mort est en feu En herbe Ils Chants de la tombée des jours L’Oiseau de nulle part La Tombe d’un jeu d’enfant L’Or de l’air Encre Sillages Le Sens du toucher Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Journal de l’homme arrêté La Nuit du libertin Tu me libellules