Arènes 42 Jacques Moulin

Publication 2001
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Car elle aime partir en voyage. Elle aime les voyages en train. Elle aime les trains de longs voyages. »
Guy Goffette
Tacatam blues

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Le Soleil oiseleur La Poignée de porte L’Impossible Manque Le Sens du toucher Mobilis in mobilier Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) L’Œuvre au Nord Fragments d’un désastre Banlieue nord Fragments du solstice La Langue et ses monstres L’Italien De purs désastres, édition aggravée L’Enceinte Où qu’on va après ? Avant les monstres Rimbaud, la tentation du soleil Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Des garous et des loups Presque le bonheur En avant l’enfanfare ! Ciel inversé 1 Chants de la tombée des jours Un rossignol sur le balcon Villégiatures & Cie Rire parmi les hirondelles Mon chat son chien et le cochon du voisin Un alibi de rêve