Crobards et mounièques Bernard Moreau

9,00 EUR (8,53 EUR HT)

Crobards et mounièques, Bernard Moreau, illustrations de Sophie Grenouilleau, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2005, ISBN : 9782840311850

Présentation

Petite leçon de vocabulaire à l’orée du recueil : « Crobard n.m. (du français croquis) : Esquisse, dessin rapide. Mounièque n.m. (du castillan muneco) : Marionnette, bonhomme. » Et voilà le ton donné pour un petit ballet virevoltant entre textes et images qui, sans se prendre au sérieux, esquisse avec légèreté des tableautins, des saynètes où petit monsieur cherche un ami, les mouflets s’amusent et rêvent, la plume s’égare et glisse... L’espièglerie chante avec la tendresse.
- Notice du CNLJ-JPL.

Extrait

Un petit monsieur écrit
sur des bouts de papier
petit monsieur tout seul
cherche un ami me contacter

le petit monsieur au vent
jette les papiers attend
dix jours et puis dix nuits

le perce-neige fleurit
l’oiseau chante un matin
c’est beau à en pleurer
Qui a lu les petits papiers ?

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce pourrait être là.
Ce lieu où un regard, peut-être, suffirait pour étreindre, un instant, l’éblouissante lumière de l’attente. »
Jean-Pierre Spilmont
Lumière des mains

L’auteur

Le plasticien

La Collection

La Mort est en feu Rien qui porte un nom Premières poésies (1950-1955) Billet pour le Pays doré L’Œil tourné La Ville autour Le Chat Stilb suivi de Iréniques La Tombe d’un jeu d’enfant Pour mon ours blanc Un éditeur... Voilà ! Couleur jardin Le Voyageur sans voyage Solaire Où patiente la lumière Opéré bouffe Variations sur des carnets Un habitué des courants d’air L’Imaginaire & Matières du seuil Carnets du jardin de la Madeleine Dans les jardins mouillés Fragments d’une ville fantôme Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime C’est papa qui conduit le train Pleine lucarne Marie-Gasparine La Guerre entre les arbres Course libre À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) La Liesse populaire en France