Crobards et mounièques Bernard Moreau

9,00 EUR (8,53 EUR HT)

Crobards et mounièques, Bernard Moreau, illustrations de Sophie Grenouilleau, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2005, ISBN : 9782840311850

Présentation

Petite leçon de vocabulaire à l’orée du recueil : « Crobard n.m. (du français croquis) : Esquisse, dessin rapide. Mounièque n.m. (du castillan muneco) : Marionnette, bonhomme. » Et voilà le ton donné pour un petit ballet virevoltant entre textes et images qui, sans se prendre au sérieux, esquisse avec légèreté des tableautins, des saynètes où petit monsieur cherche un ami, les mouflets s’amusent et rêvent, la plume s’égare et glisse... L’espièglerie chante avec la tendresse.
- Notice du CNLJ-JPL.

Extrait

Un petit monsieur écrit
sur des bouts de papier
petit monsieur tout seul
cherche un ami me contacter

le petit monsieur au vent
jette les papiers attend
dix jours et puis dix nuits

le perce-neige fleurit
l’oiseau chante un matin
c’est beau à en pleurer
Qui a lu les petits papiers ?

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Quand l’été
n’a plus
que la pluie
et les os
que le ciel
est trop bref
pour l’œil
tout se tient
à la vie
à la mort
dans le cœur. »
Louis Dubost
Des sourires et des pommes

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Vladivostok, aller simple L’Ordinaire, la métaphysique Marie-Gasparine Où patiente la lumière La Mort est en feu Le Soleil oiseleur En avant l’enfanfare ! Villégiatures & Cie L’Enfant sur la branche Quatre écoutes du tonnerre Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) L’Italien Carnets respiratoires Pour mon ours blanc Une clarté de passage Carnets du graphomane C’est papa qui conduit le train Dans les jardins mouillés Entrée en matière L’Appétit de Don Juan Pays simple L’Enceinte La Poignée de porte Valleuse Fragments du solstice Mon chat son chien et le cochon du voisin Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas À la Dublineuse Dans le vent du chemin