Actualité Décès de Colette Touillier

, par Hélène Boinard

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l’auteur de C’est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : sous les mots, l’humain.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

Fragments d’un meurtre Zoophile contant fleurette Circé ou Une agonie d’insecte La Poignée de porte La Mort de Woyzeck Où patiente la lumière Non lieu provisoire Carnets du jardin de la Madeleine Friches Carnets respiratoires Chair de Sienne L’Enfance est mon pays natal Dans les jardins mouillés Une voix pour Orphée Un oursin Bavard au cheval mort et compagnie Tiens bon la rampe Ombres classées sans suite Le Taureau, la rose, un poème Cheminement vers le rien La Tombe d’un jeu d’enfant Petits bonheurs Petit traité d’éducation lubrique Marie-Gasparine Stabat Mater Lavoir de toutes les couleurs Quatre écoutes du tonnerre Variations sur des carnets Le Faraud séant Chants de la tombée des jours