Actualité Décès de Colette Touillier

, par Hélène Boinard

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l’auteur de C’est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : sous les mots, l’humain.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

Les Montagnes du soir Pour apprendre la paix à nos enfants Le Pôle magnétique Mi-ville mi-raisin Petit traité d’éducation lubrique Stilb suivi de Iréniques Une cigale dans la tête Encre À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Chants de la tombée des jours Journal de l’homme arrêté Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Premières poésies (1950-1955) Un rossignol sur le balcon Résidences secondaires Les Choses n’en font qu’à leur tête L’Impatience L’Existence poétique Tectonique des femmes Un cri Musée de l’os et de l’eau Bavard au cheval mort et compagnie Rien qu’une ombre inventée Poèmes et lettres d’amour Friches Ciel inversé 2 La Mort est en feu Ombres classées sans suite Les Mots d’Alice L’Homme traversé