Actualité Décès de Colette Touillier

, par Hélène Boinard

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l’auteur de C’est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : sous les mots, l’humain.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce n’est pas moi qui risquait de la combler jusqu’à la faire exister. Je préfère me tenir sur le seuil, caresser les corps plutôt que les posséder. »
Jean-Claude Hauc
L’indifférent

L’Existence poétique Dits d’elle Opéré bouffe L’Absent La Traversée des grandes eaux Fragments d’un désastre C’est des poèmes ? Casanova et la belle Montpelliéraine Corps antérieur Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Profondeur du champ de vol La Tombe d’un jeu d’enfant Le Bel aujourd’hui La Langue au chat Ciel inversé 2 Un rossignol sur le balcon Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) L’Oiseau de nulle part Bavard au cheval mort et compagnie Chants de la tombée des jours Pour apprendre la paix à nos enfants Le Bec de la plume Une voix pour Orphée L’Incomparable promenade Dans les jardins mouillés Pour mon ours blanc Carnets des solitudes Avec des ailes Autobiographie d’un autre Les Mots d’Alice