Actualité Décès de Colette Touillier

, par Hélène Boinard

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l’auteur de C’est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : sous les mots, l’humain.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Nietzsche, comme une puissante tape dans le dos ou ce coup de poing sur la tête dont parle Kafka à propos des bons livres »
René Pons
Carnets des solitudes

L’Evolution des paysages Carnets du graphomane Coquerets et coquerelles Les Montagnes du soir Crobards et mounièques Zoophile contant fleurette Résidences secondaires L’Imaginaire & Matières du seuil C’est papa qui conduit le train Le Bec de la plume À la Dublineuse Solaire La Halte belge L’Etoffe des Corps Petit traité d’éducation lubrique Carnets respiratoires Un alibi de rêve Mi-ville mi-raisin Une voix pour Orphée La Langue au chat Ils Erratiques Le Bruissement des mots Quatre écoutes du tonnerre De purs désastres, édition aggravée Chants de la tombée des jours Le Congrès d’automne L’Ordinaire, la métaphysique Le Vent du dehors Billet pour le Pays doré