Actualité Disparition de l’écrivain Marcel Moreau

, par Hélène Boinard

Nous sommes très tristes d’apprendre le décès de l’écrivain Marcel Moreau ce samedi 4 avril 2020, à Bobigny, à l’âge de 86 ans, emporté par le Covid-19.
J’ai toujours écrit aujourd’hui comme si j’allais mourir demain. Cela suppose un verbe rapide, furieux, essentiel. Les rythmes n’auraient pas tant d’importance à mes yeux s’ils ne semblaient pas faire barrage à une maladie qui frappe, qui cogne, qui hurle à mes portes. (Incandescences, 1973)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ma culture se nourrit du livre de ta chair, et j’ai lu beaucoup dans le fond de tes gorges, dans ton dedans d’amour, descendant de délice en délice au délire des délires… »
Marcel Moreau
Insensément ton corps

La Langue au chat Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Pleine lucarne La Close Ouverture du cri Banlieue nord Pour apprendre la paix à nos enfants Petites proses voyageuses L’Oiseau de nulle part Nuitamment L’Etoffe des Corps Le Bec de la plume La Belle vitesse Fragments d’une ville fantôme Tu me libellules Toro Rien qui porte un nom Tiens bon la rampe L’Insu Tectonique des femmes Zoophile contant fleurette Avant les monstres Un cri Rimbaud, la tentation du soleil L’Alimentation générale de Tombouctou Faire des études pour être mendiant Les Choses n’en font qu’à leur tête Des rêves au fond des fleurs L’Appétit de Don Juan Toboggans des maisons