Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

Le Faraud séant L’Italien Le Bruissement des mots En avant l’enfanfare ! Fragments d’un meurtre L’Errance, la dérive, la trace L’Oiseau de nulle part Carnets du graphomane Le Bec de la plume Petits bonheurs Chants de la tombée des jours Une cigale dans la tête Opéré bouffe Un cri La Guerre entre les arbres Le Réel Tacatam Blues À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Variations sur des carnets C’est papa qui conduit le train Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Rien qu’une ombre inventée Si petits les oiseaux Solaire Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Profondeur du champ de vol Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Carnets des solitudes De purs désastres, édition aggravée Mobilis in mobilier