L’Enfant sur la branche Luce Guilbaud

9,00 EUR (8,53 EUR HT)

L'Enfant sur la branche, Luce Guilbaud, illustrations de Fanny Millard, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2008, ISBN : 9782840312338

Présentation

L’adoption d’un enfant dont la mère connaît tous les cris moins un, le premier. Enfant venu pour être aimé, s’il ne choisit pas ses parents, il choisit son arbre à rêves perchés.

Des poèmes sur le thème de l’enfance et des instants heureux partagés... sur l’adoption aussi et le bonheur d’être « adopté » par un enfant. La tristesse et l’espoir alternent au fil des pages. Les paysages de forêts aux arbres symboliques et réels se retrouvent dans les illustrations délicates aux couleurs d’automne.
- Notice du CNLJ-JPL.

Extrait

On bâtit des villes
des châteaux provisoires

des géographies multiples
à déchausser des géants

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Un éditeur... Voilà ! Des garous et des loups Casanova et la belle Montpelliéraine Avec des ailes Cheminement vers le rien Mon chat son chien et le cochon du voisin Résidences secondaires Stabat Mater L’Ourlet du ciel La Nuit du libertin L’Enceinte L’Oiseau de nulle part Animalimages C’est papa qui conduit le train Les Eaux noires Variations sur des carnets Tiens bon la rampe Entrée en matière Matière du temps 1 L’Incomparable promenade Dans les jardins mouillés Où qu’on va après ? Course libre Une clarté de passage L’Etoffe des Corps Les Macchabs vites La Langue au chat Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) L’Ordinaire, la métaphysique