L’Oiseau de nulle part Pierre Gabriel

Ouvrage épuisé

L'Oiseau de nulle part, Pierre Gabriel, illustrations de Marie Legrand, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2005, 9€, ISBN : 9782840312048

Extrait

Contre la vitre où le jour se défait
Bute un oiseau perdu
En quête d’un regard d’enfant.
La main cherche à saisir
Ce qui palpite encore de son vol
Dans le vent d’une autre mémoire.
Mais le ciel glisse entre ses doigts
Et sur la vitre à jamais close
Nulle trace ne perpétue
L’oiseau surgi de nulle part.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

L’auteur

Le plasticien

La Collection

C’est papa qui conduit le train Tacatam Blues Banlieue nord Erratiques Casanova et la belle Montpelliéraine Un éditeur... Voilà ! Des étoiles sur les genoux Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Des sourires et des pommes L’Œuvre au Nord Les Visages et les voix Où qu’on va après ? Mi-ville mi-raisin Vladivostok, aller simple La Momie de Roland Barthes Le Sentiment de la nature Ils Poèmes poids plume Chambre de feuilles L’Indifférent L’Italien L’Enceinte La Mort est en feu Capitaine des myrtilles Un cri Chants de la tombée des jours Le Congrès d’automne Pays simple Toboggans des maisons L’Errance, la dérive, la trace