L’Oiseau de nulle part Pierre Gabriel

Ouvrage épuisé

L'Oiseau de nulle part, Pierre Gabriel, illustrations de Marie Legrand, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2005, 9€, ISBN : 9782840312048

Extrait

Contre la vitre où le jour se défait
Bute un oiseau perdu
En quête d’un regard d’enfant.
La main cherche à saisir
Ce qui palpite encore de son vol
Dans le vent d’une autre mémoire.
Mais le ciel glisse entre ses doigts
Et sur la vitre à jamais close
Nulle trace ne perpétue
L’oiseau surgi de nulle part.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Franck, Victorine et leurs enfants sont présentés devant le juge. La présence des enfants émeut tout le monde, jusqu’aux policiers de la PAF, dont l’un fait jouer Shanee, trois ans, avec l’étui de son pistolet. Le même fabrique des avions en papier dans le hall du tribunal pour la petite fille et répète, alors que je porte l’enfant dans mes bras et la berce : c’est une honte de voir ça, comment on traite les gens. Aujourd’hui, 16 septembre, Franck est parti au Congo. »
Marie Cosnay
Entre chagrin et néant

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Le Perron Zoophile contant fleurette Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas L’Italien Couleur jardin Chants de la tombée des jours Mobilis in mobilier Où patiente la lumière Faire des études pour être mendiant Banlieue nord L’Enfance est mon pays natal À la Dublineuse Labyrinthe La Tombe d’un jeu d’enfant Un rossignol sur le balcon La Poignée de porte Le Pôle magnétique Corps antérieur L’Alimentation générale de Tombouctou L’Evolution des paysages Stabat Mater Les Montagnes du soir En herbe La Belle vitesse C’est des poèmes ? Des rêves au fond des fleurs Le Bec de la plume Solaire Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Les Choses n’en font qu’à leur tête