L’Ourlet du ciel Jean-Marie de Crozals

Publication 1999
21,00 EUR (19,91 EUR HT)

L'Ourlet du ciel, Jean-Marie de Crozals, poèmes, 10 goudrons de Daphné Brottet, coll. David, 15x21.5 cm, 168 p., 1999, ISBN : 2.913388.06.X

Présentation

L’Ourlet du ciel : là où les lèvres du monde - terre et ciel - se rejoignent, baisent l’espace temps d’une parole qui doucement s’ouvre à nous à l’intérieur de toi, ainsi disparaissant pour être, dans la forge du soufle, abandonnés à la Beauté sans appui, humus céleste, bleu incarné dans la distance des pieds à la tête ; le vent dehors coulé dans la langue, mains jointes à l’infini.

Extrait

Maintenant
En ce lieu de nulle part
Lit de notre Jouissance
Tu es nue et une
Née du Présent et de l’Amour infini
Retournant au même
L’Amour merveilleux de notre jaillissement
Immobile
Naît à l’unité et à la nudité de notre Abandon
Ainsi
En sa limpidité détachée
L’Amour au Monde
Ni vivant ni mort
Ne demande plus rien au Monde
Ni à quoi que ce soit
Ni à qui que ce soit
Tout s’accomplissant
À la perfection
Dans le dénuement de la Lumière

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Le lévrier : rien de bien haut, mais tout ce galbe donne le vertige (et la désagréable impression de forniquer sur un meuble Louis XV). »
Pierre Senges
Zoophile contant fleurette

Le plasticien

La Collection

Autobiographie d’un autre Le Perron Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Dans la présente abjection des mondes La Belle vitesse Rien qui porte un nom Billet pour le Pays doré Ils Erratiques Le Bec de la plume Un rossignol sur le balcon Pour apprendre la paix à nos enfants Rimbaud, la tentation du soleil Un éditeur... Voilà ! Dits d’elle Valleuse Une clarté de passage La Nuit du libertin Les Choses n’en font qu’à leur tête L’Enceinte L’Alimentation générale de Tombouctou Un alibi de rêve L’Appétit de Don Juan Mon chat son chien et le cochon du voisin L’Œil tourné L’Existence poétique Parfois Zoophile contant fleurette Le Faraud séant La Traversée des grandes eaux