La Belle vitesse Ariane Dreyfus

7,50 EUR (7,11 EUR HT)

La Belle vitesse, Ariane Dreyfus, illustrations de Valérie Linder, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 56 p., 2002, ISBN : 9782840311324

Présentation

« Ce livre, je l’ai voulu traversé par la vitesse des enfants qui grandissent, l’enfance ne peut pas rester, les enfants sont toujours en train de disparaître.
Ainsi la poésie est-elle ce lieu où on peut appuyer sa tête un moment, son front en plein cœur de l’absence.
En veillant à ne pas serrer trop fort ceux qui comptent, que le poème reçoive aussi la fine vibration d’un visage unique. Qu’il contienne, hisse nos trésors jusqu’à l’inoubliable mais qu’il ne paralyse pas la vie : maintenir l’équilibre entre un dire aussi direct que la nudité, ce qui est le plus beau quand on y parvient, comme peau contre peau, et on ne pense à rien, tout est là, et ce besoin de la forme, qui apaise, éclaire, transmet. »

Extrait

Certains matins, ils pépient
plus que des oiseaux :
la nuit n’ose plus rien dire
alors nous ouvrons les yeux

les branches étaient
des chambres

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« oui
chacun
s’inquiétait
de
la
bonne
moralité
de
la
queue »
Raymond Federman
À la queue leu leu

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Rien qu’une ombre inventée Dans le vent du chemin Poèmes poids plume Résidences secondaires Petites proses voyageuses L’Evolution des paysages 33 Voix Nuitamment Cheminement vers le rien Goutte d’eau L’Oiseau de nulle part Matière du temps 1 Des étoiles sur les genoux Rimbaud, la tentation du soleil Le Taureau, la rose, un poème Couleur jardin Maintenant la nuit L’Œuvre au Nord Avant les monstres Coquerets et coquerelles Des sourires et des pommes Villégiatures & Cie Tu me libellules La Nuit du libertin Fragments d’un meurtre Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Erratiques La Mort est en feu Mobilis in mobilier Un cri