La Chambre bouleversée Claude Minière

Publication 1991
12,50 EUR (11,85 EUR HT)

La Chambre bouleversée, Claude Minière, poèmes, coll. L'Ostiaque, 14x21 cm, 96 p., 1991, ISBN : 2.905910.25.9

Présentation

C’est comme s’il y avait eu, je ne sais plus, un séisme, un coup de vent, la chambre bouleversée. J’essayai de reconstituer les objets. Le résultat était épouvantable : épouvantails d’encre, poèmes hirsutes, rescapés.

Extrait

Elle est dans le plus simple appareil,
elle marche, oui, je la vois, et je la pense
ainsi, en agent double dans les sels d’argent :
je la saisis sur les marches, dans le lit
du fleuve, comme un bateau, elle appareille,
quand je la barre elle n’a pas sa pareille
pour se renverser comme une arche, elle va
balayant l’air de sa jupe large[comme
une barge]défait emportant une cargaison
d’effets.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

L’auteur

La Collection

Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime De purs désastres, édition aggravée L’Errance, la dérive, la trace Ouverture du cri En toutes circonstances L’Impatience Carnets des solitudes Un oursin La poésie est facile Petites proses voyageuses Le Taureau, la rose, un poème Les Chiens du vent La Halte belge Des garous et des loups Quatre écoutes du tonnerre Le Réel Vladivostok, aller simple Le Vent du dehors Résidences secondaires Couleur jardin Ombres classées sans suite Ciel inversé 1 L’Italien Petit traité d’éducation lubrique Rien qui porte un nom Maintenant la nuit Les Macchabs vites Stilb suivi de Iréniques Rien qu’une ombre inventée Casanova et la belle Montpelliéraine