La Chambre bouleversée Claude Minière

Publication 1991
12,50 EUR (11,85 EUR HT)

La Chambre bouleversée, Claude Minière, poèmes, coll. L'Ostiaque, 14x21 cm, 96 p., 1991, ISBN : 2.905910.25.9

Présentation

C’est comme s’il y avait eu, je ne sais plus, un séisme, un coup de vent, la chambre bouleversée. J’essayai de reconstituer les objets. Le résultat était épouvantable : épouvantails d’encre, poèmes hirsutes, rescapés.

Extrait

Elle est dans le plus simple appareil,
elle marche, oui, je la vois, et je la pense
ainsi, en agent double dans les sels d’argent :
je la saisis sur les marches, dans le lit
du fleuve, comme un bateau, elle appareille,
quand je la barre elle n’a pas sa pareille
pour se renverser comme une arche, elle va
balayant l’air de sa jupe large[comme
une barge]défait emportant une cargaison
d’effets.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Quand l’été
n’a plus
que la pluie
et les os
que le ciel
est trop bref
pour l’œil
tout se tient
à la vie
à la mort
dans le cœur. »
Louis Dubost
Des sourires et des pommes

L’auteur

La Collection

Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances L’Alimentation générale de Tombouctou Maintenant la nuit Un éditeur... Voilà ! Si petits les oiseaux Variations sur des carnets Matière du temps 1 Les Chiens du vent Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Fragments d’un désastre La Mort est en feu L’Œil tourné Toro La Guerre entre les arbres Sillages Insensément ton corps La Momie de Roland Barthes Carnets du graphomane Où qu’on va après ? En toutes circonstances Erratiques Chambre de feuilles L’Œuvre au Nord Le Chant du destin Les Macchabs vites Mon chat son chien et le cochon du voisin L’Etoffe des Corps Bavard au cheval mort et compagnie Le Taureau, la rose, un poème Ouverture du cri