La Close Olivier Bernager

Publication 1993
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

La Close, Olivier Bernager, nouvelle,dessin de Maurice Roche, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 40 p., 1993, ISBN : 2.905910.42.9

Présentation

D’emblée on est saisi par une voix, une langue qui trébuche, répète, tente de trouver en elle la force d’échapper à la mort prochaine. Qui parle ? D’abord on ne sait pas. Est-ce une bête traquée à laquelle des chiens viennent prendre quelques lambeaux de chair ? Est-ce une femme ? Se poser la question c’est aussi se demander qui la pourchassent, cette victime. Des chasseurs ? Des barbares ? Des soldats, non loin de l’ombre portée des miradors ?
Olivier Bernager endosse cette voix, lui donne l’urgence à dire qui est aussi une urgence de la chair et du nom. La phrase va vite, les images violentes s’entrechoquent à la frontière de l’indicible, l’inavouable, l’inouï. La Close est un récit court mais bouleversant, de ceux qui restent longtemps en mémoire. De ceux qui font entendre une vérité impossible à faire comprendre. Un livre choc.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Alors, nous les émerveillés, nous caressons celle à qui nous devons d’avoir vu en quelques secondes l’Amour prendre le visage de l’Insensé, et l’Insensé celui de l’Immortalité. »
Marcel Moreau
Tectonique des femmes

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Fin’ Amor La Langue et ses monstres Le Sentiment de la nature La Belle vitesse Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives L’Enfant sur la branche Parfois Dans les jardins mouillés La Halte belge Les Mots d’Alice Fragments d’un désastre Le Congrès d’automne Si petits les oiseaux À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Opéré bouffe Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Le Vingt-deux octobre Fidèles félidés On disait Tiens bon la rampe La Peur et son éclat Les Eaux noires Dans la présente abjection des mondes Avant les monstres Dans le vent du chemin Chroniques d’un promeneur assis Presque le bonheur Où patiente la lumière Lavoir de toutes les couleurs Le Taureau, la rose, un poème