La Close Olivier Bernager

Publication 1993
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

La Close, Olivier Bernager, nouvelle,dessin de Maurice Roche, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 40 p., 1993, ISBN : 2.905910.42.9

Présentation

D’emblée on est saisi par une voix, une langue qui trébuche, répète, tente de trouver en elle la force d’échapper à la mort prochaine. Qui parle ? D’abord on ne sait pas. Est-ce une bête traquée à laquelle des chiens viennent prendre quelques lambeaux de chair ? Est-ce une femme ? Se poser la question c’est aussi se demander qui la pourchassent, cette victime. Des chasseurs ? Des barbares ? Des soldats, non loin de l’ombre portée des miradors ?
Olivier Bernager endosse cette voix, lui donne l’urgence à dire qui est aussi une urgence de la chair et du nom. La phrase va vite, les images violentes s’entrechoquent à la frontière de l’indicible, l’inavouable, l’inouï. La Close est un récit court mais bouleversant, de ceux qui restent longtemps en mémoire. De ceux qui font entendre une vérité impossible à faire comprendre. Un livre choc.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Mais laisser la pensée ouverte, n’est-ce pas toujours préférer le désarroi ? »
Christian Prigent
Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Parfois Rien qu’une ombre inventée Rimbaud, la tentation du soleil Le Chat Opéré bouffe La Halte belge Le Bel aujourd’hui Circé ou Une agonie d’insecte Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) C’est papa qui conduit le train Premières poésies (1950-1955) Erratiques L’Absent Lavoir de toutes les couleurs Pays simple Avant les monstres La Ville est mosaïque La Traversée des grandes eaux Triptike Solaire Dans les jardins mouillés Toboggans des maisons Petites proses voyageuses Fragments du solstice Crobards et mounièques Chants de la tombée des jours Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Des sourires et des pommes Le Taureau, la rose, un poème L’Ordinaire, la métaphysique