La Couleur tensive Maurice Benhamou

Publication 2003
12,00 EUR (11,37 EUR HT)

La Couleur tensive, Maurice Benhamou, aphorismes, 6 peintures originales de Jacques Clauzel en quadrichromie, 17x24 cm, 40p., 2003, ISBN : 2.913388.43.4

Présentation

Qu’est-ce qui fait une peinture ? La couleur ? Le vide dans lequel elle s’inscrit ? Maurice Benhamou pose ici, comme des axiomes, 57 propositions pour définir ce qui se joue dans une toile. « Il y a la couleur et le surgissement de la couleur. Le chromatisme et l’effet tensif. » De l’événementiel a lieu lorsqu’une couleur vient occuper un espace vide, s’inscrire dans du vide ou modifie par voisinage les autres couleurs qui l’entourent.
Posés comme des aphorismes, les axiomes de Maurice Benhamou tracent d’infinies voies de réflexion autour de l’art. Sans perdre de vue, bien évidemment, le plaisir qui naît de la confrontation à la peinture : « Aller au-devant de l’espace plastique, c’est regarder le tableau en amant et non plus en professeur ou en savant. »
Magnifiquement accompagné par le peintre Jacques Clauzel, Maurice Benhamou a composé ici un livre indispensable pour tout amateur d’art.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il y a des moyens, je les ai pratiqués, d’aider les rêves à prendre certaines tonalités désirées. »
François Salvaing
Un alibi de rêve

L’auteur

Le plasticien

La Collection

La Ville est mosaïque Rien qu’une ombre inventée Stabat Mater Journal de l’homme arrêté C’est papa qui conduit le train Course libre Maélo Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime L’Errance, la dérive, la trace Musée de l’os et de l’eau Une voix pour Orphée Matière du temps 1 Le Bruissement des mots Mange-Matin Colomb, Cortez & Cie Corps antérieur Le Loir atlantique Zoophile contant fleurette L’Appétit de Don Juan Le Chat Des sourires et des pommes Des garous et des loups À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Lavoir de toutes les couleurs Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova La Mort est en feu Le Vingt-deux octobre Fragments d’une ville fantôme Des rêves au fond des fleurs Chants de la tombée des jours