La Couleur tensive Maurice Benhamou

Publication 2003
12,00 EUR (11,37 EUR HT)

La Couleur tensive, Maurice Benhamou, aphorismes, 6 peintures originales de Jacques Clauzel en quadrichromie, 17x24 cm, 40p., 2003, ISBN : 2.913388.43.4

Présentation

Qu’est-ce qui fait une peinture ? La couleur ? Le vide dans lequel elle s’inscrit ? Maurice Benhamou pose ici, comme des axiomes, 57 propositions pour définir ce qui se joue dans une toile. « Il y a la couleur et le surgissement de la couleur. Le chromatisme et l’effet tensif. » De l’événementiel a lieu lorsqu’une couleur vient occuper un espace vide, s’inscrire dans du vide ou modifie par voisinage les autres couleurs qui l’entourent.
Posés comme des aphorismes, les axiomes de Maurice Benhamou tracent d’infinies voies de réflexion autour de l’art. Sans perdre de vue, bien évidemment, le plaisir qui naît de la confrontation à la peinture : « Aller au-devant de l’espace plastique, c’est regarder le tableau en amant et non plus en professeur ou en savant. »
Magnifiquement accompagné par le peintre Jacques Clauzel, Maurice Benhamou a composé ici un livre indispensable pour tout amateur d’art.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« les persiennes déplient un air d’accordéon dans l’éventail des jours
danser les matins de réveillon demeure accessoire »
Amandine Marembert
Toboggans des maisons

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Pour apprendre la paix à nos enfants La hulotte n’a pas de culotte Carnets du jardin de la Madeleine Insensément ton corps Dits d’elle La Ville est mosaïque Pleine lucarne Mobilis in mobilier Une cigale dans la tête Non lieu provisoire Autobiographie d’un autre La Langue au chat Sillages Fidèles félidés Goutte d’eau Les Chiens du vent Le Barillet : variations dramatiques T2 Ils L’Ourlet du ciel Les Mots d’Alice À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Entrée en matière Où qu’on va après ? Dans les jardins mouillés La Halte belge Un cri Petites proses voyageuses Carnets des solitudes Presque le bonheur Lettre d’Afrique à une jeune fille morte