Le Taureau, la rose, un poème James Sacré

Publication 1990
9,50 EUR (9,00 EUR HT)

Le Taureau, la rose, un poème, James Sacré, poème, 13 pierres noires de Denise Guilbert, coll. Marine, 15x22 cm, 40p., 1990, ISBN : 2.905910.13.5

Présentation

Où on retrouve le fameux boitement du vers et de la syntaxe, les singuliers mots-béquilles sur lesquels le lecteur comme l’auteur s’appuient pour avancer dans le poème, la simplicité presque archaïque des scènes, qui rapprochent encore le poète de celui qui le lit...

Le taureau dessine / Un geste précis / Et rouge assassine / Le monde et midi.

Où on retrouve aussi les influences poétiques médiévales et orientales, chères à l’auteur nomade...

La mise en page, complice du déhanchement de la langue, rend très fidèlement la singularité du style, dans un va-et-vient très souple de la forme à l’informe.

Extrait

Avec sa fesse en feu souple en soie la femme
Son visage en linges doux avec ses dentelles
Son foin les odeurs sa fouine tiède elle
Travaille à des treillis miraculeux des trames

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Quand l’été
n’a plus
que la pluie
et les os
que le ciel
est trop bref
pour l’œil
tout se tient
à la vie
à la mort
dans le cœur. »
Louis Dubost
Des sourires et des pommes

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Si petits les oiseaux Le Faraud séant L’Errance, la dérive, la trace Rire parmi les hirondelles Circé ou Une agonie d’insecte Musée de l’os et de l’eau Les Visages et les voix Tectonique des femmes Les Choses n’en font qu’à leur tête Les Mots d’Alice L’Enceinte La Tombe d’un jeu d’enfant La Langue et ses monstres Dans les jardins mouillés L’Ourlet du ciel La Halte belge L’Indifférent Stabat Mater L’Incomparable promenade L’Appétit de Don Juan Poèmes poids plume 33 Voix Variations sur des carnets Pour apprendre la paix à nos enfants En avant l’enfanfare ! gLoire(s) La Mort de Woyzeck L’Existence poétique La Chambre bouleversée Un oursin