Monsieur l’évêque avec ou sans mitre James Sacré

9,00 EUR (8,53 EUR HT)

Monsieur l'évêque avec ou sans mitre, James Sacré, illustrations de Edwin Apps, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2002, ISBN : 9782840311607

Présentation

"A quoi tu reconnais un évêque ?

Pas si facile s’il a pas sa mitre

Un spécialiste en évêques peut t’aider..."

Pour Monsieur l’évêque avec ou sans mitre mes raisons d’écrire sont restées les mêmes sans doute que pour les autres livres, même si je les ignore. Monsieur l’évêque n’est pas vraiment un livre pour enfants, mais un livre passant par des souvenirs de ma propre enfance, par l’expérience qu’on peut faire de choses du monde et par la découverte de mots dans les dictionnaires. Oui, comme c’est le cas pour tous mes autres livres. Un livre passé aussi par des peintures que je connaissais d’Edwin Apps.

Extrait

Un chapeau qui lui donne
Un air de Sablaise un peu lourde
ou de calisson d’Aix debout !
Le chapeau, mais la chaussure aussi :
L’évêque de Rome par exemple a des mules
En beau cuir souple marron rouge
Une sorte de pantoufle élastique et qui tient comme il faut
Le pied. Monsieur l’évêque avance
Et le confort de sa chaussure
Ça l’aide à faire un grand geste lent
De bénédiction.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce pourrait être là.
Ce lieu où un regard, peut-être, suffirait pour étreindre, un instant, l’éblouissante lumière de l’attente. »
Jean-Pierre Spilmont
Lumière des mains

L’auteur

Le plasticien

La Collection

La Nuit du libertin Des garous et des loups En herbe La Tombe d’un jeu d’enfant Couleur jardin Les Mots d’Alice Ils Le Barillet : variations dramatiques T2 Pays simple Colomb, Cortez & Cie Carnets respiratoires Pleine lucarne En avant l’enfanfare ! Les Choses n’en font qu’à leur tête Zoophile contant fleurette Ciel inversé 2 Une cigale dans la tête Journal de l’homme arrêté Le Vent du dehors Variations sur des carnets Les Chiens du vent Dans le vent du chemin Le Faraud séant Une clarté de passage Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Chroniques d’un promeneur assis Vladivostok, aller simple Opéré bouffe Maélo On disait