Parfois Jean-Claude Touzeil

Ouvrage épuisé

Parfois, Jean-Claude Touzeil, illustrations de Maud Legrand, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., première édition en 2001, actuellement épuisé, ISBN : 9782840311706

Présentation

Réédition en 2012.

De page en page s’égrènent de brefs aphorismes de deux ou trois lignes, tous commençant par ce mot « parfois » qui donne l’élan à toutes sortes de pensées, de rêves ou de constats... De parfois en parfois, le poète offre ainsi un parcours original, riche de clins d’œil, de subtils jeux sur les mots et de libres rêveries. Les illustrations doucement colorées l’accompagnent avec discrétion et finesse.
- Notice du CNLJ-JPL.

Extrait

Parfois,
les poètes n’ont même pas,
le monopole de la poésie

Parfois,
on se décide à publier
les inédits de Zidane.

Parfois,
le poète les plombs.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

Le plasticien

La Collection

Zoophile contant fleurette Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Arènes 42 Les Madones du trottoir Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Un habitué des courants d’air Le Chat Carnets du jardin de la Madeleine Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Variations sur des carnets Le Bruissement des mots Entrée en matière Le Jour se lève encore Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Non lieu provisoire Mange-Matin Circé ou Une agonie d’insecte Pour mon ours blanc L’Existence poétique Ils Rien qui porte un nom L’Ordinaire, la métaphysique Maintenant la nuit L’Errance, la dérive, la trace Coquerets et coquerelles Course libre Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Ombres classées sans suite La Liesse populaire en France Les Macchabs vites