Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Lionel Bourg

Publication 1991
9,00 EUR (8,53 EUR HT)

Prière d'insérer suivi de Cote d'alerte, Lionel Bourg, pamphlets, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 56 p., 1991, ISBN : 2.905910.22.4

Présentation

Ecrire. Ecrire parce que la faille est nue, parce que nul soubresaut historique rétablissant in extremis l’acrobate en danger n’aura su l’abolir, écrire parce que vivre face au silence venant consiste à ne pas abdiquer tout à fait et à narguer celle qui n’as pas de visage, écrire, dans la panique ou la paix, en cette crevasse béante d’où l’on entend monter gémissements et râles, peut-être n’est-ce pas qu’une vaine parodie dont je serai le pitre. Il neige. Depuis des heures il neige et je trace des mots qui semblent de la cendre. Il n’y a que cela. Ni bruit ni miracle. Que des mots. Ce noir crissement dans la neige qui tombe.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Quand l’été
n’a plus
que la pluie
et les os
que le ciel
est trop bref
pour l’œil
tout se tient
à la vie
à la mort
dans le cœur. »
Louis Dubost
Des sourires et des pommes

L’auteur

La Collection

Un rossignol sur le balcon Lavoir de toutes les couleurs L’Existence poétique Les Montagnes du soir L’Italien Le Sentiment de la nature Le Sens du toucher La Momie de Roland Barthes Circé ou Une agonie d’insecte La Close Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Tectonique des femmes L’Impossible Manque Des sourires et des pommes Les Mots d’Alice gLoire(s) Capitaine des myrtilles Fragments d’un désastre Petites proses voyageuses La poésie est facile La Ville autour C’est des poèmes ? La Mort de Woyzeck Un oursin L’Absent La Tombe d’un jeu d’enfant Monsieur l’évêque avec ou sans mitre C’est papa qui conduit le train Chroniques d’un promeneur assis Les Chiens du vent