Actualité Théâtre : Christian Prigent à Montpellier le 1er Avril 2006

, par Hélène Boinard


Une phrase pour ma mère, de Christian Prigent, est un long lamento-bouffe, une « phrase » unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions. Autobiographie fantasmée, son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à cette figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. La pièce interprétée par Jean-Marc Bourg de la Cie Labyrinthes se joue à 19h au théâtre Jean Vilar à Montpellier, 155 Rue de Bologne. Rens / réserv. 04 67 40 41 39. 5€.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Rien n’est plus discourtois que de voir un monsieur bander sans lui tendre, aussitôt, la main. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

Erratiques Toro Rire parmi les hirondelles Pour mon ours blanc Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Ils Le Voyageur sans voyage L’Imaginaire & Matières du seuil Fin’ Amor Le Soleil oiseleur Autobiographie d’un autre Un habitué des courants d’air Cheminement vers le rien Le Perron Chambre de feuilles 33 Voix La Peur et son éclat Fragments d’un désastre La hulotte n’a pas de culotte Billet pour le Pays doré Tacatam Blues Le Faraud séant La Ville est mosaïque Faire des études pour être mendiant L’Homme traversé Animalimages L’Ombre nue L’Enceinte Banlieue nord