Une cigale dans la tête Luce Guilbaud

Ouvrage épuisé

Une cigale dans la tête, Luce Guilbaud, illustrations de l'auteur, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », coédition avec Les Écrits des Forges, 11x19,2 cm, 48 p., 1998, 7,50€, ISBN : 9782890464230

Présentation

Les poèmes de Luce Guilbaud s’attachent à l’essentiel : le vent du large qui « souffre quand il souffle », le bois mort où « fleurissent les mésanges charbonnières », le chat « qui part, sans dire adieu », les fourmis dans les jambes, l’arbre de Pomonie, les larmes de la nuit qui « deviennent rosée du matin », le « petit nuage fatigué » qui va se coucher « en rond autour du phare »... et les mots pour dire tout cela ? « C’est à ceux pour aimer que je donne mémoire », répond l’auteur.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Mobilis in mobilier Un cri La hulotte n’a pas de culotte Dans la présente abjection des mondes Course libre Friches Le Réel C’est papa qui conduit le train Une cigale dans la tête Le Taureau, la rose, un poème En toutes circonstances Rire parmi les hirondelles Ouverture du cri Petits bonheurs Non lieu provisoire La Momie de Roland Barthes Où patiente la lumière Les Montagnes du soir Rien qui porte un nom Valleuse L’Œuvre au Nord Le Congrès d’automne L’Italien Variations sur des carnets Opéré bouffe La Langue au chat Chants de la tombée des jours Journal de l’homme arrêté Triptike Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives