Une cigale dans la tête Luce Guilbaud

Ouvrage épuisé

Une cigale dans la tête, Luce Guilbaud, illustrations de l'auteur, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », coédition avec Les Écrits des Forges, 11x19,2 cm, 48 p., 1998, 7,50€, ISBN : 9782890464230

Présentation

Les poèmes de Luce Guilbaud s’attachent à l’essentiel : le vent du large qui « souffre quand il souffle », le bois mort où « fleurissent les mésanges charbonnières », le chat « qui part, sans dire adieu », les fourmis dans les jambes, l’arbre de Pomonie, les larmes de la nuit qui « deviennent rosée du matin », le « petit nuage fatigué » qui va se coucher « en rond autour du phare »... et les mots pour dire tout cela ? « C’est à ceux pour aimer que je donne mémoire », répond l’auteur.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

L’auteur

Le plasticien

La Collection

L’Œuvre au Nord Non lieu provisoire Solaire Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Villégiatures & Cie 33 Voix La Ville autour Course libre Matière du temps 1 La Liesse populaire en France C’est papa qui conduit le train Stabat Mater L’Enfant sur la branche Corps antérieur Un cri Bavard au cheval mort et compagnie Tu me libellules C’est des poèmes ? Dans la présente abjection des mondes La Source L’Evolution des paysages Ciel inversé 1 Fragments d’une ville fantôme Les Visages et les voix Les Choses n’en font qu’à leur tête Arènes 42 Le Jour se lève encore Lettre d’Afrique à une jeune fille morte La Belle vitesse Carnets du graphomane