Une clarté de passage Jean-Pierre Spilmont

Publication 1996
10,00 EUR (9,48 EUR HT)

Une clarté de passage, Jean-Pierre Spilmont, récits et poèmes, 9 dessins de Roland Dutel, Coll. Marine, 14x21,5 cm, 56p., 1996, ISBN : 2.905910.71.2

Extrait

PRESSE :
(...) « Une clarté de passage » est un livre de total consentement à prendre, à recevoir. Un livre d’amour en somme. Avec juste ce qu’il faut de retenue pour libérer le regard entre les signes. On y découvre les illustrations de Roland Dutel : des stèles sur lesquelles on retrouve à chaque fois la terre, le ciel et l’homme dans un constant combat. Dans “Vers un matin sans cicatrice” (Paroles d’Aube, 1994), Spilmont écrivait : « Oui, c’est peut-être ça l’écriture : l’archéologie d’un possible qui rende moins irrépressible l’angoisse, en lui laissant sa part féconde ». Incontestablement “Une clarté de passage” a à voir avec cette écriture-là.
- Corinne Robert in : Le Matricule des Anges Numéro 019, mars-avril 1997

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« les persiennes déplient un air d’accordéon dans l’éventail des jours
danser les matins de réveillon demeure accessoire »
Amandine Marembert
Toboggans des maisons

Le plasticien

La Collection

Le Jour se lève encore Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) La Langue et ses monstres Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova La poésie est facile Billet pour le Pays doré La Poignée de porte Des rêves au fond des fleurs Chroniques d’un promeneur assis Une voix pour Orphée Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances La Mort est en feu Les Macchabs vites Fragments du solstice Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Casanova et la belle Montpelliéraine L’Errance, la dérive, la trace Valleuse On disait Mange-Matin Variations sur des carnets L’Ourlet du ciel L’Enceinte Les Madones du trottoir En avant l’enfanfare ! Les Visages et les voix Ils Toro Le Voyageur sans voyage La Halte belge