Une clarté de passage Jean-Pierre Spilmont

Publication 1996
10,00 EUR (9,48 EUR HT)

Une clarté de passage, Jean-Pierre Spilmont, récits et poèmes, 9 dessins de Roland Dutel, Coll. Marine, 14x21,5 cm, 56p., 1996, ISBN : 2.905910.71.2

Extrait

PRESSE :
(...) « Une clarté de passage » est un livre de total consentement à prendre, à recevoir. Un livre d’amour en somme. Avec juste ce qu’il faut de retenue pour libérer le regard entre les signes. On y découvre les illustrations de Roland Dutel : des stèles sur lesquelles on retrouve à chaque fois la terre, le ciel et l’homme dans un constant combat. Dans “Vers un matin sans cicatrice” (Paroles d’Aube, 1994), Spilmont écrivait : « Oui, c’est peut-être ça l’écriture : l’archéologie d’un possible qui rende moins irrépressible l’angoisse, en lui laissant sa part féconde ». Incontestablement “Une clarté de passage” a à voir avec cette écriture-là.
- Corinne Robert in : Le Matricule des Anges Numéro 019, mars-avril 1997

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce n’est pas moi qui risquait de la combler jusqu’à la faire exister. Je préfère me tenir sur le seuil, caresser les corps plutôt que les posséder. »
Jean-Claude Hauc
L’indifférent

Le plasticien

La Collection

Tectonique des femmes C’est des poèmes ? La poésie est facile Coquerets et coquerelles Résidences secondaires Dans le vent du chemin Mange-Matin L’Imaginaire & Matières du seuil Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) L’Insu Goutte d’eau En herbe Dans la présente abjection des mondes Capitaine des myrtilles Le Faraud séant Rire parmi les hirondelles Un alibi de rêve Le Taureau, la rose, un poème Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) C’est papa qui conduit le train Encyclopédie cyclothymique En avant l’enfanfare ! Les Chiens du vent Les Choses n’en font qu’à leur tête Une voix pour Orphée Si petits les oiseaux La Halte belge Un oursin Carnets respiratoires Rien qui porte un nom