Se connecter Cadex Editions

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

Poèmes poids plume Où qu’on va après ? La Mort est en feu Carnets du jardin de la Madeleine Matière du temps 2 C’est des poèmes ? Dans la présente abjection des mondes Circé ou Une agonie d’insecte C’est papa qui conduit le train Les Chiens du vent Variations sur des carnets Un alibi de rêve Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Banlieue nord L’Impatience Les Eaux noires Des étoiles sur les genoux La Peur et son éclat L’Evolution des paysages Villégiatures & Cie Le Perron Petites proses voyageuses Insensément ton corps Profondeur du champ de vol Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Fidèles félidés Un oursin Matière du temps 1 L’Imaginaire & Matières du seuil Quatre écoutes du tonnerre