Se connecter Cadex Editions

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

Des sourires et des pommes Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Les Mots d’Alice Capitaine des myrtilles Petit traité d’éducation lubrique Autobiographie d’un autre L’Alimentation générale de Tombouctou Ouverture du cri La poésie est facile Couleur jardin Maintenant la nuit 33 Voix C’est l’Eté L’Indifférent Billet pour le Pays doré Le Vent du dehors Les Choses n’en font qu’à leur tête On disait L’Imaginaire & Matières du seuil Tectonique des femmes En toutes circonstances Petites proses voyageuses Un éditeur... Voilà ! L’Errance, la dérive, la trace Pleine lucarne L’Ombre nue Le Sentiment de la nature Course libre Casanova et la belle Montpelliéraine Fragments d’un meurtre