Se connecter Cadex Editions

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

Une voix pour Orphée À la Dublineuse Les Visages et les voix Le Sentiment de la nature Ombres classées sans suite Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Nuitamment Pour mon ours blanc La Close C’est l’Eté Tectonique des femmes L’Oiseau de nulle part Le Jour se lève encore Vladivostok, aller simple Le Chat L’Insu Tiens bon la rampe La Toile de la foraine - Lyon : portrait Course libre L’Errance, la dérive, la trace Valleuse La Mort est en feu Encyclopédie cyclothymique L’Enfance est mon pays natal L’Indifférent Encre Le Bec de la plume Poèmes poids plume Labyrinthe Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova