Arènes 42
Jacques Moulin

publication 2001
7,50 € (7,11 € HT)

Arènes 42, Jacques Moulin, poèmes, 5 dessins de Marc Degois, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 2001, ISBN : 2.913388.27.2

Présentation

D’une rue éventrée par des travaux qui la fouillent, des arènes qui s’y trouvent, Jacques Moulin tire une lente évocation d’un lieu qui quitte ceux qui l’habitent... Poèmes en proses resserrées, qui alternent avec des vers qui plongent comme carotte dans un sol dévasté, Arènes 42 saisit ce moment où le paysage se défait, exhumant pierres du passé et ciel nouveau. Et c’est un adieu alors qu’on doit faire à un espace où l’on a habité. Jacques Moulin joue de la précision du lexique pour faire surgir dans l’abstraction des éléments une réelle présence.

Extrait

« J’habite un pied-à-l’air. On sent mieux la respiration du vent qui vient reprendre diaphragme juste à la jointure des toits, entre tuiles et lucarnes. Le matin on est à l’orchestre, celui des corneilles qui “rauqualisent” à même le houppier. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Voilà le miracle, songea-t-il, je ne pense à personne. Je ne pense à rien. Je pense seulement au billet dans ma poche, voilà tout. »
Éric Faye
Billet pour le Pays doré

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Tectonique des femmes La hulotte n’a pas de culotte Stilb suivi de Iréniques Résidences secondaires L’Ombre nue C’est papa qui conduit le train L’Existence poétique Triptike Un oursin Des rêves au fond des fleurs La Mort de Woyzeck Les Eaux noires L’Homme traversé Maintenant la nuit Carnets du graphomane Mi-ville mi-raisin Arènes 42 Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime La Langue et ses monstres Friches Pour apprendre la paix à nos enfants Le Sens du toucher De purs désastres, édition aggravée Pour mon ours blanc La poésie est facile L’Appétit de Don Juan Avant les monstres Le Sentiment de la nature Tiens bon la rampe L’Impatience