Actualités

Retrouvez les ouvrages, les auteurs et les plasticiens des éditions Cadex dans l’actualité, sur salon ou chez votre libraire préféré.

Le site des éditions Cadex fait...

8 janvier 2021

Des commandes de livres simplifiées

Nouveau livre de Dominique...

8 janvier 2021

Aujourd'hui, un roman chez Fayard

Disparition de l’écrivain Marcel...

4 avril 2020

Nous sommes très tristes d'apprendre le décès de l'écrivain Marcel Moreau ce samedi 4 avril 2020, à Bobigny, à l'âge de 86 ans, emporté par le Covid-19. J'ai toujours écrit aujourd'hui comme si j'allais mourir demain. Cela suppose un verbe rapide, furieux, essentiel. Les rythmes n'auraient pas tant d'importance à mes yeux s'ils ne semblaient pas faire barrage à une maladie qui frappe, qui cogne, qui hurle à mes portes. (Incandescences, (...)

Disparition de l’écrivain Hubert...

27 janvier 2020

Nous apprenons la très triste nouvelle du décès de Hubert Mingarelli, ce lundi 27 janvier 2020, à Grenoble. Lauréat du prix Médicis en 2003, il a écrit La Terre invisible (Buchet-Chastel) en luttant contre un cancer. Ce dernier roman figurait dans la sélection du Goncourt 2019. Toutes nos pensées vont vers sa famille, ses amis, éditeurs, lecteurs.

Décès de Colette Touillier

21 septembre 2019

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès de Colette Touillier, survenu le 15 septembre 2019. Colette Touillier est l'auteur de C'est Papa qui conduit le train, dans la collection du « Farfadet bleu ». Je cite Louis Dubost, fondateur de la collection : Colette était une femme qui bossait la vie, totalement engagée (pas seulement politiquement) dans la relation à l’autre, une vraie « maman » ! Et son petit farfadet reste pour moi un moment lumineux et gratifiant de mon existence d’éditeur : (...)

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

La Mort est en feu Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Nuitamment Pour apprendre la paix à nos enfants Le Vingt-deux octobre Le Pôle magnétique L’Homme traversé Les Madones du trottoir La Chambre bouleversée Maintenant la nuit La Guerre entre les arbres Mange-Matin Valleuse Où qu’on va après ? Tectonique des femmes C’est des poèmes ? Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte Le Voyageur sans voyage Matière du temps 1 33 Voix L’Imaginaire & Matières du seuil La Halte belge Rimbaud, la tentation du soleil Carnets du jardin de la Madeleine Le Perron La Liesse populaire en France C’est papa qui conduit le train Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Billet pour le Pays doré Le Chat