L’Enceinte
Michaël Glück

publication 16 juin 2010
7,50 € (7,11 € HT)

L'Enceinte, Michaël Glück, récit sur La Madonna del Parto de Piero della Francesca, coll. L'Anthrope, 12x16 cm, 36 p., 2010, ISBN : 978-2-913388-76-5 (réédition)

Présentation

Nous sommes en 1944 en Toscane. La guerre s’éloigne. À Monterchi, les femmes font opposition de leurs corps pour empêcher les autorités de prendre la Madone de Santa Maria di Momentana. Les hommes l’emmurent pour la protéger. Dix ans plus tard, le conseil municipal refuse que la fresque soit prêtée pour une exposition sur la Première Renaissance. Tout le village résiste. Chagall vient voir l’œuvre d’art, cette Madone enceinte peinte par Piero della Francesca. Michaël Glück, en trois mouvements, développe une réflexion sensible sur la place de l’art, la féminité, l’Histoire. Il met au jour cette énigme du corps qui est un corps autant qu’une pensée, et évoque une émotion qui vient du ventre.

Angèle Paoli présente L’Enceinte dans sa revue « littéraire, artistique & cap-corsaire » Terre de femmes.

Extrait

« Qu’est-ce qu’une œuvre d’art ? Qu’est-ce qu’une émotion esthétique ? Quand la porte de la Momentana s’ouvre sur ce baldaquin que deux anges jumeaux soulèvent et ouvrent sur la Vierge qui s’ouvre sur l’enfant à venir, le mot art, le mot esthétique restent sur le seuil. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Afin de prévenir la satiété et le déclin libidinal qui lui est associé, enfermez votre partenaire dans une cave pendant quarante jours et quarante nuits. Il en sortira affamé. Le conseil est donné par Plutarque lui-même.
Le tout est de disposer d’une cave. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

L’auteur

La Collection

La poésie est facile Les Visages et les voix Les Macchabs vites Des sourires et des pommes L’Insu L’Appétit de Don Juan Circé ou Une agonie d’insecte L’Imaginaire & Matières du seuil Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Tu me libellules Crobards et mounièques La Momie de Roland Barthes Autobiographie d’un autre Le Pôle magnétique Le Réel Un cri 33 Voix Dits d’elle La Peur et son éclat Ils Où qu’on va après ? Le Sens du toucher Les Montagnes du soir Stilb suivi de Iréniques L’Incomparable promenade Dans le vent du chemin La Source Rien qui porte un nom Une clarté de passage Colomb, Cortez & Cie