La Close
Olivier Bernager

publication 1993
7,50 € (7,11 € HT)

La Close, Olivier Bernager, nouvelle,dessin de Maurice Roche, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 40 p., 1993, ISBN : 2.905910.42.9

Présentation

D’emblée on est saisi par une voix, une langue qui trébuche, répète, tente de trouver en elle la force d’échapper à la mort prochaine. Qui parle ? D’abord on ne sait pas. Est-ce une bête traquée à laquelle des chiens viennent prendre quelques lambeaux de chair ? Est-ce une femme ? Se poser la question c’est aussi se demander qui la pourchassent, cette victime. Des chasseurs ? Des barbares ? Des soldats, non loin de l’ombre portée des miradors ?
Olivier Bernager endosse cette voix, lui donne l’urgence à dire qui est aussi une urgence de la chair et du nom. La phrase va vite, les images violentes s’entrechoquent à la frontière de l’indicible, l’inavouable, l’inouï. La Close est un récit court mais bouleversant, de ceux qui restent longtemps en mémoire. De ceux qui font entendre une vérité impossible à faire comprendre. Un livre choc.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Journal de l’homme arrêté Matière du temps 1 L’Ombre nue Petites proses voyageuses Rien qui porte un nom Goutte d’eau Le Perron Les Chiens du vent À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Coquerets et coquerelles Ombres classées sans suite Non lieu provisoire Carnets respiratoires Matière du temps 2 La Ville est mosaïque Les Macchabs vites Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Chroniques d’un promeneur assis Fidèles félidés Fin’ Amor Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Où patiente la lumière L’Oiseau de nulle part Toro Dans le vent du chemin L’Enfant sur la branche C’est l’Eté Nuitamment Un alibi de rêve Carnets des solitudes