Les Explorateurs
Jean-Pierre Pelaez

publication 1988
11,00  (10,43  HT)

Les Explorateurs, Jean-Pierre Pelaez, théâtre, préface de Claude Piéplu, coll. Catharma, 13x19 cm, 120 p., 1988, ISBN : 2.905910.09.7

Présentation

Félix et Sylvestre se retrouvent un jour, perdus dans la savane. Ils ont tout oublié, sauf peut-être ce lointain pays dont le souvenir leur revient parfois...
Dans la boue des marais, dans le sable du désert, à travers l’océan, les deux explorateurs chercheront « leur pays », in lassablement, il chercheront...
Long voyage d’aventures et parcours initiatique, dont la portée métaphysique apparaît toujours à travers des paysages et des situations concrètes, écrits dans une langue luxuriante où se mêlent invention, drôlerie et fantaisie poétique, Les Explorateurs sont une allégorie de la condition humaine, en même temps qu’une réflexion morale sur la société de notre temps.
Une pièce de théâtre qui se lit comme un roman d’aventures !

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Dans trente ans maximum, ce serait l’hospice, car sans femme ni enfants, qui s’occuperait du vieillard libidineux que je serais devenu ? Est-ce que je baverais sur les infirmières ? Allongé dans mon cercueil, est-ce que je banderais encore ? »
Christian Garcin
Circé ou Une agonie d’insecte

La Collection

La Couleur tensive Dans les jardins mouillés Pour mon ours blanc Sillages Fin’ Amor L’Indifférent Une cigale dans la tête La hulotte n’a pas de culotte Cheminement vers le rien Un habitué des courants d’air L’Homme traversé Les Macchabs vites La poésie est facile En avant l’enfanfare ! L’Evolution des paysages La Close Toro Le Congrès d’automne Rien qui porte un nom Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) La Tombe d’un jeu d’enfant La Liesse populaire en France Mobilis in mobilier Billet pour le Pays doré Les Montagnes du soir Labyrinthe Quatre écoutes du tonnerre Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances L’Impossible Manque