Tu me libellules
Louis Dubost

9,00 € (8,53 € HT)

Tu me libellules, Louis Dubost, illustrations d'Olivier Mazoué, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2007, ISBN : 9782840312192

Présentation

Un ouvrage raffiné et délicat, comme les ailes transparentes de cet insecte auquel il est consacré : la libellule, sujet commun de multiples petits textes de toutes origines (proverbes, extraits de poèmes, haïkus...) que Louis Dubost a choisis un à un, comme perle à perle, pour composer cet hommage. La légèreté et l’élégance de l’illustration redoublent le charme du recueil.
- Notice du CNLJ-JPL.

Extrait

Entre la lune qui s’en va
et le soleil qui vient
les rouges libellules
- Nikayû (Japon)


Fil d’améthyste
la libellule glisse
dans la clarté blanche
de midi
- Louis Calaferte


Et les libellules qui sont
De petites diablesses
Qui font l’amour avec les pivoines
- Guillaume Apollinaire

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Des sourires et des pommes Avant les monstres Le Voyageur sans voyage La Ville autour Villégiatures & Cie Autobiographie d’un autre Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Variations sur des carnets Mobilis in mobilier Premières poésies (1950-1955) Tu me libellules Colomb, Cortez & Cie La Langue au chat gLoire(s) L’Italien Journal de l’homme arrêté Casanova et la belle Montpelliéraine L’Oiseau de nulle part Carnets respiratoires Maintenant la nuit Une clarté de passage Faire des études pour être mendiant Les Visages et les voix Un éditeur... Voilà ! Le Pôle magnétique Le Jour se lève encore Encyclopédie cyclothymique Dans le vent du chemin Lettre d’Afrique à une jeune fille morte La hulotte n’a pas de culotte