L'auteur
Gellé Albane

Présentation

Albane Gellé est née en 1971 à Guérande, et vit du côté de Saumur.
Elle organise régulièrement des évènements et des actions autour de la poésie, de la littérature, au sein d’associations comme Hurluberlu, Compagnie Cent Doutes, Poïen, et Littérature et Poétiques devenue La Maison des Littératures. Albane a créé en 2014 « Petits chevaux et compagnie » (petitschevauxetc.canalblog.com) qui proposera à partir de l’automne 2015 des temps et des espaces pour développer les liens avec le cheval.
Vous pouvez visiter son blog : http://albanegelle.canalblog.com

Bibliographie

- Cher animal, La Rumeur Libre, 2019
- Chevaux de guerre, Esperluète, avec des dessins d’Alexandra Duprez, 2017
- Poème-Hanneton, éditions du Petit Flou, 2017
- Les éblouissants, Petit Va, 2017
- Sais-tu, Faï Fioc, 2016
- Souffler sur le vent, La Dragonne, 2015
- À l’aveugle, avec Samuel Buckman, Ficelle n°119, Vincent Rougier, 2014
- Où que j’aille, Esperluète, 2014
- Si je suis de ce monde, Cheyne, 2012
- Voilà, Contre-allées, 2012
- Nous valsons, Potentille, 2012
- Pointe des pieds sur le balcon, La Porte, 2012
- Bougé(e), Le Seuil, coll. « Déplacements », 2009
- Je, cheval, Jacques Brémond, 2007
- Je te nous aime, Cheyne, 2004
- Quelques, Inventaire/Invention, 2004
- Un bruit de verre en elle, Inventaire / Invention, 2002
- L’air libre, Le Dé Bleu, 2002, et chez Éclats
d’encre, 2014
- Aucun silence bien sûr, Le Dé Bleu, 2002
- En toutes circonstances, Le Dé Bleu, 2001
- De père en fille, Le Chat Qui Tousse, 2001
- Hors du bocal, Le chat qui tousse, 1997
- À partir d’un doute, Voie Publique-Nantes, 1993


Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

Aux éditions Cadex