L'auteur
Prigent Christian

Présentation

Photographie © de Fabrice Poggiani.

Christian Prigent est né en Bretagne en 1945. Poète, essayiste, romancier et performer, il vit actuellement en Bretagne, après de longs séjours à Rome et à Berlin. Il a fondé en 1969 et dirigé jusqu’en 1993 la revue et la collection TXT. Il a ouvert tout un pan de la poésie et de la pensée, et a collaboré à de nombreuses revues. Il est l’auteur chez P.O.L d’Une phrase pour ma mère, Grand-mère Quéquette et Demain je meurs. Il donne dans le monde entier des lectures spectaculaires de son œuvre.

Bibliographie

Chez P.O.L. :
- Demain je meurs, 2007 (Prix Louis Guilloux)
- Ce qui fait tenir, 2005
- L’Incontenable, 2004
- Grand-mère Quéquette, 2003
- Presque tout, 2002
- Salut les anciens, salut les modernes, 2000
- L’Ame, 2000
- Dum pendet filius, 1997
- Une phrase pour ma mère, 1996
- Une erreur de la nature, 1996
- A quoi bon encore des poètes ?, 1996
- Ecrit au Couteau, 1993
- Ceux qui merdRent, 1991
- Commencement, 1989

Chez d’autres éditeurs

Poésie/fiction :
- Comment ça marche, Carte Blanche/ESBA, 2005
- Le Professeur, Al Dante, 1999 (réédition, 2001)
- Album du Commencement, Ulysse fin de siècle, 1997
- Glossomanies, L’Ambedui, 1996
- Un fleuve, Carte blanche, 1993
- Notes sur le déséquilibre, Carte blanche, 1988
- Deux dames au bain, L’un dans l’autre, 1984
- Peep-Show, Cheval d’Attaque, 1984
- Journal de l’oeuvide, Carte blanche, 1982
- Paysage, avec vols d’oiseaux, Carte blanche, 1982
- Voilà les sexes, Luneau-Ascot, 1981
- Oeuf-glotte, Christian Bourgeois, 1979
- Power/powder, Christian Bourgeois, 1977
- Hacettepe University Bulletin, Ecbolade, 1976
- L’Main, L’énergumène, 1975
- La Mort de l’Imprimeur, Génération, 1975
- La Femme dans la Neige, Génération, 1971
- La Belle Journée, Chambelland, 1969

Essais :
- Réel = point zéro, Weidlerverlag, 2001
- Viallat la main perdue, Voix, 1996
- Comme la peinture (Daniel Dezeuze), Yvon Lambert, 1983
- Le Groin et le Menhir (Denis Roche), Seghers, 1977


6 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Mais laisser la pensée ouverte, n’est-ce pas toujours préférer le désarroi ? »
Christian Prigent
Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas

Díaz-Ronda LeónChopin FlorentLeclercq PascalDeblé ColetteCalleja AudreyWarnant GeorgeBernager OlivierBollClaudé AnnickPleynet MarcelinHàn FrançoiseDesmée MariaLegrand MaudMillard FannyHanrez MarcRitman SergeMartinez BarbaraNadaus RolandLiskaMazoué OlivierDegois MarcSigg IvanHugo MarieLemerle CorinneDaviet LiseDupuy-Dunier ChantalMoreau BernardPérou Jean-LouisGarcin, ChristianSautou Éric
Fragments d’un désastre La Nuit du libertin Le Sens du toucher Les Chiens du vent Le Pôle magnétique Un cri Mange-Matin Dans la présente abjection des mondes Toro Triptike Zoophile contant fleurette Une clarté de passage Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) De purs désastres, édition aggravée Résidences secondaires La Couleur tensive Un habitué des courants d’air Chants de la tombée des jours L’Alimentation générale de Tombouctou L’Impossible Manque Le Réel La Chambre bouleversée L’Oiseau de nulle part Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Le Voyageur sans voyage L’Ourlet du ciel Un alibi de rêve La Momie de Roland Barthes Labyrinthe