Des garous et des loups Pascal Leclercq

9,00 EUR (8,53 EUR HT)

Des garous et des loups, Pascal Leclercq, illustrations de Christine Dècle, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2004, ISBN : 9782840311805

Présentation

Des garous et des loups sont l’occasion de reprendre un personnage emblématique du conte (toutefois, il s’agit bien de poèmes ici) en s’en moquant tendrement de manière à calmer les craintes des enfants. Au passage, l’auteur égratigne néanmoins les croyances des adultes ou philosophe sur leur manière de se comporter. Un garou se fait teinter le poil en jaune canari, un autre joue aux dés toute la nuit, un troisième fait son baluchon et part à tout jamais... La première partie du livre est une variation sur la pomme ; dans la troisième partie, un âne veut désespérément s’appeler Martin et rencontrer « l’âne sœur ». Dans ce livre aux belles illustrations colorées, les mythes et préoccupations de tous âges se rencontrent en toute simplicité. Peut-on retenir un garou / lorsqu’il a vu passer un loup ?
- Dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque de Flêtre

Extrait

Dans les bois de chez moi
un garou deux garous
jouent à loup es-tu là
le loup les observe amusé
il faut préciser qu’un garou sans loup
n’est rien du tout !

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Afin de prévenir la satiété et le déclin libidinal qui lui est associé, enfermez votre partenaire dans une cave pendant quarante jours et quarante nuits. Il en sortira affamé. Le conseil est donné par Plutarque lui-même.
Le tout est de disposer d’une cave. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Les Eaux noires On disait Ils Parfois Rimbaud, la tentation du soleil La Nuit du libertin Variations sur des carnets Le Chat Toro L’Indifférent Pour mon ours blanc Banlieue nord Fidèles félidés Stabat Mater Rien qu’une ombre inventée L’Enfant sur la branche Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Un oursin Fin’ Amor Une voix pour Orphée Vladivostok, aller simple Le Jour se lève encore L’Ordinaire, la métaphysique gLoire(s) Dans le vent du chemin Mange-Matin Fragments d’un désastre Profondeur du champ de vol Pays simple Avant les monstres