Le Faraud séant Ivan Sigg

7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Le Faraud séant, Ivan Sigg, illustrations de l'auteur, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2000, ISBN : 9782840311232

Présentation

Humour et dérision. Des fous rires jusqu’aux larmes.
Et des larmes jusqu’à rire du fou qu’on est
et du monde encore plus fou.
Faraud sans fard et pas toujours bienséant,
Ivan a du vent dans les voiles
et Sigg est un drôle de zigue.

Extrait

Tout au fond de ma poche
une main de Gavroche
cinq petits trésors roses
tes doigts qui se reposent

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Aucun visage ne paraissait jamais aux wagons. Le train bleu n’avait pas de fenêtres.
La glace voilait tout. »
Pierre Cendors
Le Voyageur sans voyage

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Premières poésies (1950-1955) L’Enfant sur la branche Où patiente la lumière L’Insu La Mort de Woyzeck Solaire La poésie est facile La Toile de la foraine - Lyon : portrait Les Choses n’en font qu’à leur tête Chants de la tombée des jours Pleine lucarne Autobiographie d’un autre Fragments d’une ville fantôme Le Sens du toucher La hulotte n’a pas de culotte L’Impossible Manque Maintenant la nuit Les Madones du trottoir Opéré bouffe L’Errance, la dérive, la trace Où qu’on va après ? L’Enceinte Journal de l’homme arrêté Fragments d’un meurtre Fidèles félidés On disait Le Pôle magnétique Des garous et des loups L’Enfance est mon pays natal Mi-ville mi-raisin